Témoignage

Sci Fi Investigate The Roswell Incident

L’équipe effectue des fouilles pour des indices sur les OVNI dans le désert du Nouveau-Mexique, spécialiste de médecine légale avec Lisa Van Camp remplace Deborah Dobrydney.

Avec une longueur d’avance sur le reste de l’équipe, Bill retrouve l’endroit où en Juillet 1947,l’ éleveur WW « Mack » Brazel trouvé les débris métalliques éparpillés à travers le désert. Les témoignages disent que quelque chose a laissé une marque dans le sol. Doleman dirige une équipe pour creuser des trous dans le sol et tamiser la terre, à la recherche de preuves.

Quand le reste de l’équipe se joint à lui, Bill montre une photo de travaux d’excavation qu’ il a mené en 2002. Dans la même place, il a découvert une ligne dans le côté d’une tranchée. Il pense que ça pourrait peut-être être la preuve d’une ancienne marque dans le sol, où un OVNI a pu frapper la terre .

Dr. Dave Heinman et son assistant sont munis d’une detecteur de métal a haute résolution et un géoradar, qui recherche les sols perturbés. Avec le détecteur de métal, Lisa trouve un morceau de métal courbe de 6-7 cm de long, mais les débris se révèle être tout simplement partie d’une bride.

Le deuxième jour, Don Schmitt et Tom Carey, des chercheurs sur l’affaire Roswell, assure a l’équipe qu’ils creusent sans doute  dans le bon endroit. Ils disent que les témoins, y compris Bill Brazel Jr., le fils du propriétaire de ranch, ont décrit avoir vu un fossé de 10 pieds de large, à quelques pouces de profondeur et de près de 500 pieds de long. Même l’armée de l’air reconnaît la région comme le site des débris – même si elle prétend que c’est toujours un crash d’un ballon .

Yvonne la petite-fille de Mack Brazel, l’une des rares personnes toujours vivantes qui ont parlé avec lui, raconte a l’équipe que sont grand père a trouvé  des débris de métal qu’il ne pouvait pas couper. Elle ajoute que les militaires sont arrivés sur les lieux et se sont mit a ramasser des pièces, et a inspecté toutes les granges de la ferme et de vider l’eau d’un réservoir en acier. Elle affirme qu’elle entendu dire Brazel « les pauvres petites créatures » pour décrire les corps qu’il avait vu, ce qui implique qu’ils ne sont pas humains.

Rich et Lisa conduisent jusqu’au  Hangar 84 de l’armée américaine dans la base de Roswell, Nouveau-Mexique, pour rencontrer un témoin oculaire qui parle pour la première fois. L’homme, qui avait travaillé à Roswell Army Air Field, en 1947, tient à garder l’anonymat par crainte de perdre sa pension de retraite. Il dit qu’il a vu l’épave avec des atypiques de brûlures,et à l’hôpital, une petite créature qui ne pense pas qu’elle  était humaine.

Stan Friedman expert de Roswell raconte a Rich, « il ne fait aucun doute que [les fonctionnaires] ont été obligés de se taire » sur ce qui s’est réellement passé, en raison d’une préoccupation légitime pour la sécurité nationale à l’époque. Il dit que les témoins oculaires comme Mack Brazel a du se taire sous peine d’avoir leur vie mise en danger.

 

 

Reynald

J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Obsédé par la chasse aux fantômes et toutes les choses paranormales. Je passe beaucoup de temps (certains diraient trop de temps) à enquêter sur les fantômes et les esprits et à documenter les histoires et la communication paranormale..Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctions de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Décliner
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Texte suggéré : L’adresse de notre site est : https://leblogdeletrange.net.

Commentaires

Texte suggéré : Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, ainsi que votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Texte suggéré : Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Texte suggéré : Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Texte suggéré : Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Texte suggéré : Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Texte suggéré : Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Texte suggéré : Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Où vos données sont envoyées

Texte suggéré : Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings
Fermer

Adblock détecté

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité

Et si vous le désactiviez ? La publicité participe au financement de la création de contenus exclusifs à un prix juste. Merci pour votre contribution.