Ufologie

L’ovni photographié du Concorde en 1973

L'ovni photographié du Concorde qui a défrayé la chronique en 1973

En juin 1973, une équipe d’astrophysiciens avait organisé une mission scientifique à bord de l’avion supersonique français pour suivre le parcours d’une éclipse solaire. La mission « Eclipse 1973 » avait filmé et photographié le spectacle durant 74 minutes, en restant dans l’ombre de la Lune. La télévision avait largement couvert l’événement.

Quelques mois plus tard, trois des membres français de l’expérience dévoilaient dans le journal télévisé de 20h00 une information extraordinaire : durant la poursuite du soleil, ils avaient capturé l’image d’un ovni. Une image prise au-dessus du Tchad qu’ils n’avaient découverte qu’avec le développement des milliers de clichés pris pour l’expérience, et que le présentateur du journal montrait aux téléspectateurs.

Photo prise le 31 janvier 1974, à bord du Concorde lors d'une mission scientifique ayant pour but de filmer l'éclipse solaire à haute altitude, d'un phénomène lumineux qui pourrait être un OVNI. ©AFP - AFP
Photo prise le 31 janvier 1974, à bord du Concorde lors d’une mission scientifique ayant pour but de filmer l’éclipse solaire à haute altitude, d’un phénomène lumineux qui pourrait être un OVNI. ©AFP – AFP

Un cliché inattendu

Sur l’image, on apercevait un point lumineux, entouré d’un cercle se transformant en disque à force d’agrandissements. Un disque aux contours nets apparaissait à l’écran, le journaliste précisant que les techniciens de l’Institut d’astrophysique de Paris « avaient pris leur temps » pour vérifier sa véracité, « avant de le présenter » publiquement.

De fait, pendant plus de sept mois, les scientifiques avaient envisagé toutes les hypothèses possibles, « de l’illusion d’optique à la foudre en boule », précisait le présentateur, pour en arriver à l’hypothèse la plus surprenante, celle de la « soucoupe volante ». Le journaliste prononçait prudemment les lettres composant l’acronyme O.V.N.I., rappelant qu’elles signifiaient « objet volant non identifié » et ajoutant qu’à l’Institut d’astrophysique, on se gardait bien d’attribuer à ce cliché « une quelconque valeur scientifique ».

Ce 31 janvier 1974, trois membres de la mission avaient accepté de raconter à Michel Chevalet leur découverte aussi incongrue qu’inexpliquée. La photo présentée plein cadre allait d’abord être commentée par l’un des photographes de la mission. Il expliquait dans quel contexte elle avait été prise, juste après l’éclipse, à travers le hublot de l’appareil. Il précisait qu’il n’avait rien vu d’anormal lors de l’expérience dans le viseur de l’appareil et que ce n’était qu’au moment du développement qu’il s’était aperçu « qu’il y avait quelque chose d’insolite sur ce cliché ».

Un objet étrange

Serge Koutchmy
Serge Koutchmy

L’astrophysicien Serge Koutchmy, à son tour interrogé, déclarait avoir pratiqué une expertise de l’image méticuleuse. Il affirmait « que l’on pouvait très raisonnablement exclure toute une série d’effets optiques ou photographiques d’origine accidentelle ». Mais sa révélation s’avérait particulièrement troublante. Selon lui, l’objet était immobile, se situant à 15 ou 20 km du Concorde, avec une dimension « de l’ordre d’une centaine de mètres », et obligatoirement situé dans la stratosphère, au-dessus de l’avion.

Michel Chevalet
Michel Chevalet

Michel Chevalet interrogeait ensuite le professeur Jean-Claude Pecker (directeur de l’Institut d’astrophysique de Paris de 1972 à 1979) sur l’emploi du mot « objet ». Visiblement embarrassé, le scientifique parlait d’une « image » et ajoutait « moi aussi ça me gêne. En fait, nous ne savons pas ce que c’est. Nous avons un élément unique, un cliché unique ». Il pouvait néanmoins affirmer qu’il ne s’agissait ni d’une erreur technique ni d’un reflet, tout en ignorant sa nature. À l’évocation du mot « soucoupe volante », Jean-Claude Pecker restait prudent, préférant parler de « phénomène stratosphérique ».

À la fin de l’interview, Michel Chevalet lui demandait s’il croyait à l’existence des extraterrestres. Là aussi, le directeur de l’Institut d’astrophysique préférait rester évasif, se contentant de répondre croire « à une vie extraterrestre très probable, mais la communication avec la vie extraterrestre me parait très improbable ».

Une explication rationnelle

Pierre Guérin
Pierre Guérin

Lors de cette interview, les astrophysiciens étaient restés très prudents, mais néanmoins catégoriques sur la véracité de l’objet. Pourtant, quelques jours plus tard, le 4 février, le professeur Pierre Guérin, astrophysicien et maître de recherches au CNRS, venait lire en direct un communiqué du professeur Serge Koutchmy mettant un terme définitif à l’hypothèse ovni.

Dans le magazine « Actuel 2 » présenté par François de Closets, consacré aux ovnis, il livrait une explication astronomique du phénomène. Désormais, selon son collègue, l’objet aperçu sur la photo prise dans le Concorde n’était qu’un phénomène météorologique, un nuage stratosphérique ou mésosphérique qui aurait été provoqué par le passage ou la désintégration d’une météorite diurne. Et le professeur de commenter avec enthousiasme :

« cette explication colle trop bien, elle est manifestement magnifique ».

Concorde avait donc eu rendez-vous avec des météores, mais pas avec des extraterrestres, le débat était clos.


Source : ina.fr

Reynald

J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Obsédé par la chasse aux fantômes et toutes les choses paranormales. Je passe beaucoup de temps (certains diraient trop de temps) à enquêter sur les fantômes et les esprits et à documenter les histoires et la communication paranormale..Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctions de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Décliner
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Texte suggéré : L’adresse de notre site est : https://leblogdeletrange.net.

Commentaires

Texte suggéré : Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, ainsi que votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Texte suggéré : Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Texte suggéré : Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Texte suggéré : Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Texte suggéré : Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Texte suggéré : Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Texte suggéré : Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Où vos données sont envoyées

Texte suggéré : Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings
Fermer

Adblock détecté

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité

Et si vous le désactiviez ? La publicité participe au financement de la création de contenus exclusifs à un prix juste. Merci pour votre contribution.