Une île hantée du nom de Poveglia… – Le Blog De L'Etrange
Medias

Une île hantée du nom de Poveglia…

po000Poveglia-10-600x398Poveglia-04-600x450thumbs_Poveglia 12IMG_7119

En Italie, non loin de la ville des amoureux, donc, Venise, ce trouve une île hantée du nom de Poveglia…

Mais autrefois appelé Popilia, probablement en raison de sa végétation du latin populus « peuplier » ou par rapport à la Via Popilia-Annia, construite par le consul romain Publio Popilio Lenate…

Sur les cartes centenaires l’île est également nommée Poveggia…

Après l’invasion lombarde du VIème siècle et la destruction de villes de la terraferma dont Padova et Este, l’île devient un refuge en 421…

Les habitants de Popilia ayant joué un rôle important dans la défense du duché de Venise, ils jouiront par la suite de certains privilèges comme l’exonération d’impôts…

En 864 deux cent familles S’installèrent sur l’île fidèles de Pietro Tradonico, qui a été tué, à la suite d’un complot des patriciens vénitiens…

La petite ville devint rapidement prospère, à la fois économiquement et démographiquement…

En moins d’un siècle Poveglia agrandie est devenue riche. Enfin elle devint une république autonome en 1378, soulevant des préoccupations de la Sérénissime, qui a décidé comme mesure visant à affaiblir le pouvoir de Poveglia de faire une décentralisation» de la population…

De nombreux habitants ont été exilés, et ces événements ont entraîné un conflit : « la guerre de Chioggia »….

Après la guerre, il restait peu de choses de l’ancienne splendeur….

La surface de l’île a diminué de moitié en raison des tempêtes, des tremblements de terre et de l’érosion, puis elle est passée sous l’autorité du maire de Malamocco…

En 1468, on a construit des entrepôts et des chantiers navals, transformant l’île en un lieu de quarantaine pour les navires et les marchandises…

Au XVIème siècle, on a tenté en vain d’attirer l’ordre des Camaldules pour y construire un monastère…
Pas plus approprié pour le repeuplement après le transfert en 1777 sous l’autorité du magistrato alla Sanità, entre 1793 et 1805, on y a installé un hôpital…

En 1805 l’île est devenue un hôpital militaire, pour accueillir les malades de la peste, et ainsi, empêcher la propagation de la maladie…

Dans la fin du XIXème siècle a été une station de quarantaine pour le transport maritime, en prenant le nom Lazzaretto Nuevo…

En 1922, un hôpital psychiatrique fut bâti sur l’île…

Il y avait des rumeurs persistantes à l’effet que des patients, après leur arrivée, voyaient des esprits tourmentés, victimes de la peste…

Le médecin résidant enquêta sur ces phénomènes en conduisant des lobotomies et des expériences médicales…
D’après des témoignages, celui-ci aurait été victime des mêmes phénomènes : il commencé à voir les esprits des victimes de la peste qui, selon les témoins, un jour, l’ont amené à grimper au clocher, le poussant à se jeter dans le vide, selon le témoignage d’une infirmière le psychiatre n’est pas mort immédiatement mais, il a été enveloppé par une brume qui se glissa dans ses narines et l’étouffa…

Puis les français et les autrichiens y ont réinstallé un hôpital, plus grand, qui a fonctionné comme refuge pour les personnes âgées alitées jusqu’en 1968, l’île a été abandonnée …

Autrefois une église dédiée à San Vitale, qui possédait un crucifix célèbre, aujourd’hui conservé dans l’église de Malamocco et un tableau de Titien, mais en 1806 elle a été fermée et finalement détruite….

Il n’en reste plus aujourd’hui que le campanile transformé en phare…

Aujourd’hui, l’île est utilisée pour l’agriculture surtout la viticulture et n’est pas accessible aux touristes…

Poveglia jouit d’un passé peu enviable et est considérée, pour certains, comme un endroit réputé pour des phénomènes paranormaux…

Une légende raconte que l’île accueille toujours les esprits de ceux qui ont été amenés pour mourir à Poveglia pendant les années de peste et de toute personne qui vient près de l’île durant la nuit peut entendre les gémissements et voir les âmes qui errent dans l’île…

Dans les années où s’est répandu à Venise la terrible épidémie de peste noire, la ville est rapidement devenue une usine à cadavres…

Les vénitiens, dans une tentative pour y remédier, ont décidé d’utiliser Poveglia comme une sorte d’hôpital-mouroir, portant sur l’île non seulement les corps, mais aussi la mort, et quand la crainte de la maladie a dégénéré en hystérie, même les gens qui ont montré que les premiers symptômes ont été violemment arrachés de leurs maisons et emmenés à Poveglia, d’où ils ne reviendraient pas…

Il y a lieu de croire que plus de 160 000 personnes seraient mortes sur cette île tout au long de son histoire…

Sur le sol de l’île est donc possible de trouver des restes humains…

Bien que fermée aux touristes, il y a quelques années une famille a pu obtenir la permission de la visiter pour l’évaluer comme un site possible d’une résidence de vacanciers, mais avant la nuit, ils l’ont quitté brusquement sans explication…

La seule chose que nous savons, c’est que sur le visage de la fille il y avait une lacération qui a exigé quatorze points de suture…

On y entend souvent sonner, paraît-il, la cloche du campanile, déposée en 1913…

Actuellement, les projets pour cette île tournent autour d’un centre écologique et archéologique, mais aucune visite n’est prévue pour les curieux…

Des travaux de restauration avaient été engagés, comme en attestent les échafaudages présents autour des bâtiments et du campanile. Mais ils semblent ne pas avancer, et il y a bien longtemps que personne n’a vu un ouvrier travailler ici…

Bien qu’interdite d’accès, l’île attire toujours des curieux en mal de sensations fortes et des « chasseurs de fantômes » venus du monde entier, comme Ghost Adventures…


Ghost Adventures [VOSTRFR] – S03E03 – Poveglia… par jaeltyler

le lien: http://www.maisonhantee.net/pages/Poveglia_lile_maudite_et_cachee_de_Venise-7928442.html

Signé: castor

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctions de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Décliner
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Texte suggéré : L’adresse de notre site est : https://leblogdeletrange.net.

Commentaires

Texte suggéré : Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, ainsi que votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Texte suggéré : Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Texte suggéré : Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Texte suggéré : Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Texte suggéré : Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Texte suggéré : Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Texte suggéré : Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Où vos données sont envoyées

Texte suggéré : Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings