Criminalité

Vera Renczi – La tueuse aux 32 cercueils

 

Maladivement possessive, cette aristocrate d’origine hongroise a empoisonné tous les hommes qui l’ont approchée de prés ou de loin. Dans son sous-sol, transformé en nécropole, la police a retrouvé une trentaine de cercueils y compris… celui de Lorenzo, son propre fils, qui avait découvert la vérité au sujet de ses crimes…a7b7822bac00eaded8814894c218d2e7.jpg

Née en 1903 à Bucarest dans une famille aristocrate, Vera Renczi fut une petite fille très gâtée. À l’adolescence, lien de cause à effet ou pas, elle fut assez perturbée et devint mère à l’âge de 17 ans. Elle avait en effet épousé un homme d’affaires et ils avaient eu ensemble un fils qu’ils appelèrent Lorenzo. Constamment paranoïaque, définitivement névrosée, Vera n’a cessé d’être intimement persuadée que son mari la trompait avec d’autres femmes au lieu de se rendre à son bureau. Pour pallier ce qu’elle considérait comme un vrai problème l’empêchant d’accéder au bonheur, Vera Renczi dilua de l’arsenic dans le verre de vin du père de son fils et fit disparaître le corps. À son entourage interrogateur et perplexe, elle expliqua qu’il avait sans raison quitté le domicile familial en les abandonnant, Lorenzo et elle.

Jalouse à crever

Peu de temps après, Vera se remaria mais renoua aussitôt avec la paranoïa et les soupçons d’infidélité. Son second époux connut le même traitement que le premier… et Vera débuta avec ce deuxième meurtre une longue série qui concernèrent les amants et compagnons qu’elle avait pris l’habitude de collectionner… Sa cave se transforma en une véritable nécropole où elle conservait les corps des hommes qui avaient succombé à ses charmes, puis à ses empoisonnements mortels. Un jour, en descendant chercher une bouteille de vin dans la cave, son fils découvrit par hasard l’horrible activité de sa mère. Pour museler la parole de son fils, Vera lui réserva le même sort… Lorenzo mourut empoisonné.

Soliloques Macabres

C’est grâce à l’alerte donnée par la femme de l’un des amants de Vera que les policiers s’attachèrent à mener une enquête et fouillèrent la maison de fond en combles. Ils remontèrent 32 cercueils, chacun contenant un cadavre de sexe masculin. Aux policiers interloqués, elle avoua que de temps à autre, elle aimait faire quelques pas entre les cercueils, entouré de tous ses anciens amants. Vera fut condamnée à mort, mais vit sa peine transformée en emprisonnement à vie. À l’époque, en Yougoslavie, les femmes ne pouvaient être exécutées selon la loi. Reconnue schizophrène, elle fut transférée dans un centre de soins palliatifs et décéda d’une hémorragie cérébrale, au seuil de la Seconde Guerre mondiale.

Sources : Wikipédia.fr ; journaldesfemmes.com ; users.skynet.be/dosscrim/renczi/index ; pipiou.over-blog.com

Reynald

J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Obsédé par la chasse aux fantômes et toutes les choses paranormales. Je passe beaucoup de temps (certains diraient trop de temps) à enquêter sur les fantômes et les esprits et à documenter les histoires et la communication paranormale..Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctions de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Décliner
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Texte suggéré : L’adresse de notre site est : https://leblogdeletrange.net.

Commentaires

Texte suggéré : Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, ainsi que votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Texte suggéré : Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Texte suggéré : Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Texte suggéré : Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Texte suggéré : Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Texte suggéré : Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Texte suggéré : Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Où vos données sont envoyées

Texte suggéré : Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings
Fermer

Adblock détecté

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité

Et si vous le désactiviez ? La publicité participe au financement de la création de contenus exclusifs à un prix juste. Merci pour votre contribution.