Richard Ramirez – le Traqueur de la Nuit – Le Blog De L'Etrange
Criminalité

Richard Ramirez – le Traqueur de la Nuit

Ricardo Muñoz Ramírez dit Richard Ramirez (né à El Paso, Texas, le 29 février 1960, et mort de maladie dans la Prison d’État de San Quentin, en Californie, le 7 juin 2013) est un tueur en série américain ayant sévi à Los Angeles et San Francisco en 1985. Il a été condamné à la peine de mort pour avoir commis 11 viols et 14 meurtres.

night-stalker-5817d00a5f9b581c0bc4a72e.jpg

Biographie

Issu d’une famille mexicaine de sept enfants dont il était le benjamin, il a été surnommé par la presse américaine « the Night Stalker » (en français le « Traqueur de la Nuit ») en référence à la chanson Night Prowler d’AC/DC, qui était la chanson préférée de Richard Ramirez. Contrairement aux autres tueurs en série qui amènent leurs victimes chez eux ou dans des endroits isolés, Ramirez pénètre dans les habitations, puis tabasse, viole et parfois tue les femmes d’une balle dans la tête. Los Angeles étant alertée de la présence d’un tueur, les habitants deviennent très vigilants ; le tueur préfère alors aller commettre des meurtres à San Francisco.

2f6a7c989d2551d513d16c40f80a5c66.jpg

La police finit par retrouver des empreintes du tueur dans une voiture que celui-ci a volée. Son identité est retrouvée, sa photographie d’identité judiciaire (prise suite à une arrestation le 12 décembre 1984 pour un vol de voiture) publiée. Le 31 août 1985, trois femmes mexicaines le repèrent dans un magasin de Los Angeles, d’après son portrait-robot diffusé dans des journaux. Pourchassé, il se réfugie dans le barrio de Los Angeles, territoire des gangs mexicains. Reconnu par une femme, il la frappe et lui vole les clés de sa voiture, si bien qu’il devient la cible d’un lynchage populaire. L’intervention de la police lui évite d’être tabassé.

Ramirez se prenait pour une sorte de démon, impitoyable, cruel, décidant de la vie et de la mort de chacun, et insaisissable. Richard Ramirez affirmait écouter en boucle dans sa voiture « Night Prowler » d’AC/DC à la recherche de ses victimes, et abandonna sur une des scènes de crime une casquette de baseball marquée du logo du groupe. Cette influence, bien que jamais établie lors de son procès, déclencha aux U.S.A. une vive polémique dans les médias, attisée par les groupes de fondamentalistes religieux, sur la responsabilité des groupes de rock et d’AC/DC en particulier dans une supposée dérive de la jeunesse et une incitation au satanisme. Le groupe AC/DC dut notamment annuler une série de concerts sur la côte est des États-Unis sous la pression de ligues de vertus américaines en 1984-1986, période au cours de laquelle la couverture médiatique de l’arrestation de Richard Ramirez fut la plus grande.

Ramirez est reconnu coupable du meurtre de 13 personnes, mais également de 5 tentatives de meurtres, 11 viols et 14 vols aggravés avec effraction. Il se présente comme un sataniste en arrivant dans la salle d’audience du tribunal en 1988, et s’était dessiné des pentacles sur la paume de chacune de ses mains, déclare :

Richard_Ramirez_1984_mug_shot.jpg

« Vous ne me comprenez pas. Vous n’en êtes pas capables ! Je suis au-delà de votre expérience. Je suis au-delà du Bien et du Mal… »

Il est condamné à mort et demeure emprisonné de 1989 à 2013 dans le couloir de la mort de la Prison d’État de San Quentin en Californie, dans l’attente de son exécution.

Le 3 octobre 1996, il se marie en prison avec Doreen Lioy, une journaliste indépendante.

Le 7 août 2006, son appel est rejeté par la Cour Suprême de Californie, la sentence est confirmée.

Richard_Ramirez_2007.jpg

Il meurt le 7 juin 2013 à l’âge de 53 ans d’un lymphome au Marin General Hospital, selon les services correctionnels de Californie.

Afficher plus

Reynald

J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Obsédé par la chasse aux fantômes et toutes les choses paranormales. Je passe beaucoup de temps (certains diraient trop de temps) à enquêter sur les fantômes et les esprits et à documenter les histoires et la communication paranormale..Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctions de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Décliner
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Texte suggéré : L’adresse de notre site est : https://leblogdeletrange.net.

Commentaires

Texte suggéré : Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, ainsi que votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Texte suggéré : Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Texte suggéré : Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Texte suggéré : Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Texte suggéré : Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Texte suggéré : Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Texte suggéré : Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Où vos données sont envoyées

Texte suggéré : Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings