La frénésie des frères Briley – Le Blog De L'Etrange
Criminalité

La frénésie des frères Briley

Le 22 octobre 1979, la police est appelé chez la famille Wilkerson, sur les lieux elle retrouve les 3 corps de la famille. Harvey Wilkerson a été attaché les mains dans le dos et a reçu une balle dans la tête, Judy Barton (23 ans), enceinte de cinq mois et également attachée, elle a été violée. Harvey (5 ans) est retrouvé allongé sur le canapé, il a reçu une balle dans la tête. Trois jours auparavant les voisins ont vu un gang quitté les lieux, il s’agit du gang des frères Briley.

Linwood Earl Briley (25 ans)

James Dyral Briley(23 ans)

Anthony Ray Briley

Duncan Eric Meekins (16 ans)

Lorsqu’ils ont finalement été arrêtés, 11 personnes ont été tuées, bien que les enquêteurs aient estimé qu’il y avait eu 20 victimes.

Enfance

James et Bertha Briley étaient un couple qui travaillait dur lorsque leur premier enfant, Linwood Earl Briley, est né en 1995. Leur deuxième enfant, James Dyral Briley, Jr. est né environ 18 mois plus tard, suivi de leur plus jeune et dernier enfant, Anthony Ray Briley.

De l’extérieur, la famille Briley semblait bien ajustée et heureuse. Ils vivaient dans une belle maison de deux étages située sur la quatrième avenue au centre-ville de Richmond. Contrairement à beaucoup d’enfants de leur âge, les garçons Briley venaient d’une maison intacte où les deux parents étaient directement impliqués dans leur vie.

Aider les autres

Pendant leurs années de préadolescence, les garçons prêtaient un coup de main à certains de leurs voisins aînés en les aidant à s’occuper de leur jardin ou en aidant à démarrer une voiture. Le consensus général dans le quartier était que les frères étaient polis, serviables et tout autour de bons enfants.

Cette même opinion n’était pas partagée par leurs camarades de classe. À l’école, les frères ont harcelé et intimidé les autres enfants. Les frères semblaient indifférents envers l’autorité des adultes et auraient tendance à ignorer  quelle que soit la punition infligée  par un enseignant ou le principal. Mais quand ils rentraient à la maison, leur père James Sr., était clairement le responsable et a réussi à invoquer un niveau de peur chez ses fils.

Bertha s’éloigne 

Les frères Briley avaient deux intérêts majeurs. Ils aimaient collectionner des araignées et des serpents exotiques comme les tarentules, les piranhas et les boas constricteurs et ils coupaient et conservaient habituellement des articles de journaux sur l’activité des gangs. 

Lorsque les garçons ont atteint leur adolescence, Bertha et James se sont séparés et elle a déménagé. La scission était apparemment à l’amiable et sans drame. C’est aussi à cette époque que James Sr. était alourdi par des inquiétudes croissantes concernant la façon dont Linwood agissait et l’influence qu’il avait sur les autres garçons. Il a développé un sentiment de peur de ses fils. Inquiet pour sa propre sécurité, il a commencé à verrouiller la porte de sa chambre la nuit de l’intérieur. 

Arrestation

Trois jours plus tard, la police a reçu une demande de vérification de l’aide sociale sur Wilkerson et Judy. En approchant de l’appartement, ils ont trouvé que la porte d’entrée était légèrement entrouverte. En entrant dans l’appartement, ils sont entrés dans une scène macabre qui, même pour les policiers aguerris, était difficile à gérer. Apparemment, avant de quitter l’appartement, les frères Briley avaient lâché les serpents de Wilkerson.

Deux chiots Doberman ont également été laissés à l’intérieur pendant trois jours pour se débrouiller seuls. Avant que l’équipe médico-légale ne puisse commencer son travail, le contrôle des animaux a dû venir nettoyer l’appartement. Mais la scène du crime était si gravement compromise par les chiots qu’une grande partie des preuves recueillies était de peu de valeur.

Ayant vu le gang Briley quitter l’appartement des Wilkerson le jour où les Wilkerson ont été assassinés, en a fait les principaux suspects des meurtres. Un mandat d’arrêt a été émis contre les trois frères et pour Meekins. Lorsque la police est allée purger les mandats d’arrêt, Linwood, son père et Meekins ont décollé dans une voiture avec la police le suivant de près.

Linwood était le chauffeur et il a refusé de s’arrêter et a continué à conduire la police dans plusieurs rues. Soucieux de la sécurité publique, la police a finalement décidé de forcer la voiture à rentrer dans un poteau. Une fois que la voiture s’est écrasée, Linwood a continué à courir pour elle mais a été rapidement capturée. Plus tard, ils ont découvert que les deux autres frères Briley s’étaient transformés en police.

Interrogatoire

À ce stade, les seuls crimes auxquels la police a associé les frères Bailey étaient les meurtres de Wilkerson. Avec autant de preuves viciées, ils savaient que leur meilleure chance de condamnation serait que l’un d’entre eux conclue un accord de plaidoyer en échange de pointer du doigt les assassins.

Duncan Meekins n’avait que 16 ans et son parcours ne correspondait pas à celui d’un tueur de sang-froid. Il vivait avec ses parents dans une belle maison; il était un bon élève et allait régulièrement à l’église. Encouragé par ses parents, il a accepté un accord de plaidoyer où il serait condamné à une peine d’emprisonnement à perpétuité avec possibilité de libération conditionnelle en échange de tous les détails entourant le crime. S’il se gardait des ennuis en prison, il envisageait de passer 12 à 15 ans derrière les barreaux.

Comme convenu, Meekins a commencé à parler et pas seulement des meurtres de Wilkerson. Il a également fourni des détails sur d’autres meurtres non résolus qui s’étaient produits au cours de la pire vague de crimes qui ait jamais frappé Richmond. Avant la confession de Meekins, les enquêteurs n’avaient pas fait le lien avec ce qu’ils pensaient être des actes criminels aléatoires.

Les viols et les meurtres ont eu lieu dans différents quartiers autour de Richmond. La race, le sexe et l’âge des victimes semblaient aléatoires. Les victimes de tueurs en série partagent souvent une qualité physique. Les meurtres liés aux gangs sont généralement des gangs rivaux. En regardant les personnes violées et assassinées par les frères Bailey, le seul lien majeur qui pouvait être trouvé était la brutalité et la méchanceté qui avaient été montrées par les meurtriers eux-mêmes. 

Interroger les frères Bailey était frustrant. Ils étaient arrogants, provocants et aimaient pousser la patience des interrogateurs. Lorsqu’il a interrogé Linwood Bailey sur le meurtre de Johnny G. Gallaher, il s’est moqué de l’enquêteur et lui a dit qu’il ne serait jamais reconnu coupable du meurtre car il n’y avait aucune preuve le liant.

Les enquêteurs ont alors fait appel à un détective à la retraite pour interroger Linwood. Il était un ami de longue date de Gallaher. Au début de l’entrevue, le détective a remarqué que Linwood portait une bague turquoise qui appartenait à Gallaher et une bague qu’il portait toujours. En fait, le détective était avec son ami quand il l’a acheté. Avec ces preuves et d’autres qui ont été lentement découvertes, les frères Bailey ont été accusés de divers crimes et de certains des meurtres.

Coupable

Linwood Bailey a été reconnu coupable et condamné à plusieurs peines d’emprisonnement à perpétuité et à la peine de mort pour le meurtre de Gallaher. JB Bailey a également été condamné à plusieurs condamnations à perpétuité et à deux condamnations à la peine de mort pour les meurtres de Judy Barton et de son fils. Anthony Bailey a été condamné à perpétuité avec possibilité de libération conditionnelle. Il n’a pas pu être prouvé qu’il était directement responsable de meurtres.

Linwood et JB Briley ont été envoyés dans le quartier des condamnés à mort du centre correctionnel de Mecklenburg. Il ne fallut pas longtemps avant que le couple ait eu des drogues rentables et un racket d’armes depuis les limites du couloir de la mort.

Les frères Briley sont connus de la police :

  • En 1971, Linwood Briley ( 16 ans) commet son premier meurtre, depuis la fenêtre de sa chambre, il abat sa voisine Orline Christian, le crime a failli passé inaperçu, il a fallu un deuxième examen pour remarqué une blessures avec un petit calibre. Il a été condamné à 1 an de prison dans un centre de jeunesse
  • James ou “J.B.” (16 ans) a tiré sur un police qui le poursuivait après un vol.

Ils sont arrêtés et interrogés. La police voit que Linwood Briley à la bague de John Gallaher un homme qui a disparu depuis le 14 septembre. Quand la police se rend compte que les frères Briley ne diront rien, elle propose un accord à

Duncan Meekins. Mais Duncan Meekins n’avoue pas qu’un seul meurtre mais toutes une série de crimes :

  • Le 12 mars 1979, ils sont rentrés de force chez William et Virginie Bucher. Ilsles ont menacés et ligotés pour voler la maison puis la maison a été aspergée de kérosène avant qu’y mettre le feu. William Bucher avait réussi à se libéré et à s’échapper avec sa femme avant que la maison brûlée.
  • Le 21 mars 1979, Michael McDuffie a été battu puis abattu, les frères ont également cambriolé la maison.
  • Le 9 avril 1979, Marie Gowen (76 ans) a été violé chez elle puis abattue, la maison a été cambriolé.
  • Le 4 juillet 1979, Christopher Philips (17 ans) a été tué par Linwood Briley à l’aide d’un parpaing, ils le soupçonnaient de fouiller leur véhicule.
  • Le 14 septembre 1979, John Gallaher disparaît après un concert avec son groupe au sud de Richmond. Les frères Briley l’ont agressé pendant qu’il faisait une pause, l’ont trainé dans son coffre puis conduit près d’une rivière où il a été abattu à bout portant dans la tête ; Son corps a ensuite été jeté dans la rivière. Son véhicule est découvert le lendemain et les restes de son corps quelques jours plus tard.
  • Le 30 Septembre 1979, Marie Wilfong (62 ans) est battue à mort avec une batte de base-ball. Les frères sont entrés dans son appartement et ont volé des objets de valeur.
  • Le 5 octobre 1979, Blanche page (79 ans) et Charles Garner (59 ans) ont été sauvagement assassinés. Blanche page a été battue à mort et Charles Garner a été frappé avec une batte de base-ball, a reçu cinq couteaux, des coups de ciseaux, et une fourchette. Les ciseaux et la fourche sont restés plantés dans son dos.
  • Le 19 octobre 1978, ils ont attaqués la famille Winkerson.

Linwood et James Briley sont reconnus coupables et condamnés à la peine de mort.

Anthony Briley est reconnu coupable et il est condamné à la prison à vie.

Duncan Meekins plaide coupable et il est condamné à la prison à vie.

Évasion

On a dit que Linwood Briley avait un certain magnétisme autour de lui et des prisonniers et certains gardes aimaient être de son bon côté. Les gardes pensaient probablement que le garder heureux n’avait pas d’importance. Après tout, ils étaient dans une prison qui avait le système de sécurité le plus sophistiqué de l’État.

Mais Linwood avait passé plusieurs années à prêter attention à la façon dont les choses fonctionnaient, à la formulation que les gardes utiliseraient pour faire des demandes à d’autres unités pénitentiaires, et aux gardiens qui étaient les moins attentifs et à ceux qui étaient amicaux envers les détenus.

Le 31 mai 1984, Linwood a réussi à faire en sorte qu’un garde garde la porte de la salle de contrôle ouverte, juste assez longtemps pour qu’un autre détenu se précipite et libère les verrous de toutes les cellules du couloir de la mort. Cela a permis de disposer de suffisamment de personnel pour dépasser les 14 gardes affectés à ce bloc. Ordonnés de se déshabiller, Linwood, JB et quatre autres détenus ont revêtu l’uniforme des gardiens et, après une série d’événements, ont pu quitter la prison dans une camionnette. 

Le plan était d’aller au Canada, mais lorsque les évasions ont atteint Philadelphie, les frères Briley se sont séparés du groupe et ont retrouvé leur oncle qui avait pris des dispositions pour leur trouver un logement. Les frères ont réussi à rester libres jusqu’au 19 juin 1984, lorsque des informations récupérées sur une écoute téléphonique placée sur le téléphone de l’oncle ont laissé les autorités dans leur cachette.

Le 12 Octobre 1984, Linwood Briley est exécuté sur la chaise électrique le 18 Avril 1985 c’est au tour de James Briley d’être exécuté de la même manière.

Afficher plus

Reynald

J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Obsédé par la chasse aux fantômes et toutes les choses paranormales. Je passe beaucoup de temps (certains diraient trop de temps) à enquêter sur les fantômes et les esprits et à documenter les histoires et la communication paranormale..Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctions de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Décliner
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Texte suggéré : L’adresse de notre site est : https://leblogdeletrange.net.

Commentaires

Texte suggéré : Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, ainsi que votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Texte suggéré : Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Texte suggéré : Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Texte suggéré : Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Texte suggéré : Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Texte suggéré : Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Texte suggéré : Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Où vos données sont envoyées

Texte suggéré : Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings