La maison hantée et maudite des Hayden – Le Blog De L'Etrange
Mystères

La maison hantée et maudite des Hayden

La maison Hayden se trouve toujours à la périphérie de la ville, bien que l’on pense que la famille Hayden qui vivait là autrefois a péri sous la malédiction vengeresse d’une belle-mère lésée.
William Henry Hayden a déménagé sa famille à Albany, dans le Vermont, au début des années 1800, et il a emprunté de l’argent à sa belle-mère Mercie Dale, veuve et financièrement aisée, pour acheter la maison.

Mercie s’est installée avec la famille et son argent a aidé la famille à s’installer dans cette nouvelle communauté. William a dilapidé l’argent de la famille pour financer son train de vie somptueux et festif. Il n’a jamais remboursé ce prêt et plusieurs années plus tard, il s’est retrouvé en grave difficulté financière. Il a alors demandé un deuxième prêt qu’il n’a pas ou ne pouvait pas rembourser. Cela a mis Mercie en colère.

Ce stress financier l’a poussée à déménager et l’a rendue terriblement malade. Elle pensait que sa maladie était causée par William qui, selon elle, l’avait empoisonnée. En 1808, sur son lit de mort, Mercie a maudit la famille Hayden, disant que la troisième génération serait la dernière de la lignée Hayden et que la famille se retrouverait en ruine économique.

« Le nom des Hayden mourra à la troisième génération et le dernier à porter ce nom mourra dans la pauvreté. »

Mercie a amèrement annoncé qu’elle refusait d’être enterrée dans le cimetière de la famille Hayden, elle a plutôt demandé à être enterrée dans la parcelle d’une famille voisine. La vie a continué et la malédiction a été oubliée.
Mais la triste malédiction de Mercie s’est réalisée avec son dernier souffle. En 1927, selon divers témoignages, toute la famille Hayden était morte à cause d’un assortiment de maladies inexplicables.

Les filles de William Hayden se marièrent toutes et donnèrent au couple plusieurs petits-enfants. Mais la chance et la fortune de la famille se sont rapidement détériorées. Sur les quatre fils du couple, tous sauf un sont morts jeunes. Celui qui a survécu, Henry, a été nommé d’après son père. Il commença lentement à montrer des signes de comportement erratique.

William et sa femme Azabah se sont séparés après qu’il ait dilapidé la majeure partie de la fortune familiale. Plus tard, il a également perdu la vue. À un moment donné, il s’est enfui au Canada pour éviter ses créanciers. Il mourut plus tard à New York, sans le sou.

Le fils de WillIiam, Henry Jr., construisit une maison extravagante pour sa famille en 1854 après la mort de son père. La famille Henry Hayden Jr. devint rapidement l’envie du quartier. La famille faisait régulièrement des promenades de plaisir sur la South Albany Road dans de belles voitures à chevaux. La famille d’Henry vivait confortablement avec de nombreux domestiques pour répondre à tous leurs besoins. Leur fête annuelle du Nouvel An, organisée dans la salle de bal du troisième étage du nouveau manoir, avec son « plancher suspendu à ressort », était toujours un grand succès.

Comme Henry Jr. continuait à devenir instable, sa mère le retira du testament. Il a eu une fille nommée Mamie.

Henry mourut en 1910 d’une hémorragie cérébrale, et son corps fut transporté dans un corbillard tiré par des chevaux qui passa devant son ancienne maison en allant au cimetière. Les rideaux des fenêtres ont été fermés en hommage, mais à ce moment-là, sa maison était vide depuis 20 ans car il ne pouvait plus se permettre d’y vivre.

Beaucoup se souviennent maintenant de la malédiction de Mercie et la plupart pensent qu’elle a fait des ravages dans la famille Hayden.

Le seul Hayden encore vivant était la fille de Henry Jr., Armenia ou comme elle était connue sous le nom de Mamie. Tout ce qu’il restait de son héritage était une réputation familiale peu enviable et un grand nombre de factures impayées. Malade et humiliée, elle déménagea à Waterville, dans le Maine, où elle mourut seule dans la pauvreté en février 1927.

Elle fut la dernière victime de la malédiction de Merice Dale.

Une famille du Canada a acheté le vieux manoir Hayden pour 25 000 dollars, et des rumeurs ont commencé à se répandre selon lesquelles les tunnels souterrains qu’Henry Jr. avait autrefois utilisés pour faire passer clandestinement des immigrants chinois afin d’approvisionner ses terres agricoles en main-d’œuvre bon marché étaient désormais utilisés pour une vaste opération de contrebande. Cette nouvelle famille a organisé une fois de plus des danses dans la salle de bal du troisième étage. Ils jouissent du statut social que cela leur confère. En 1922, ils ont vendu le manoir.

La plupart des propriétaires suivants n’avaient pas les moyens d’entretenir l’ancien manoir. Le domaine a finalement été vendu pièce par pièce, d’autres parties ayant brûlé. Le manoir abandonné pendant des années s’est retrouvé dans un état de délabrement majeur.

Des histoires ont commencé à circuler selon lesquelles l’ancien manoir situé à la périphérie de la ville était hanté. Les gens qui passaient par là ont rapporté avoir vu des lumières étranges. D’autres ont dit avoir entendu de la musique provenant de la salle de bal du 3ème étage. Ils ont déclaré que cette salle était très éclairée au moment où ils ont entendu cette musique.

Le Manoir Hayden en 2017

Certains pensent que les fantômes des immigrants chinois qu’Henry a fait entrer clandestinement dans le pays sont toujours là. Ces travailleurs ont souvent été enterrés dans des tombes non marquées près de la ferme familiale.
Si la malédiction s’avérait être la perte des familles, la morale de l’histoire devrait être « Si tu empruntes de l’argent à ta belle-mère, rembourse-la ».

Afficher plus

Reynald

J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Obsédé par la chasse aux fantômes et toutes les choses paranormales. Je passe beaucoup de temps (certains diraient trop de temps) à enquêter sur les fantômes et les esprits et à documenter les histoires et la communication paranormale..Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctions de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Décliner
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Texte suggéré : L’adresse de notre site est : https://leblogdeletrange.net.

Commentaires

Texte suggéré : Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, ainsi que votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Texte suggéré : Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Texte suggéré : Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Texte suggéré : Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Texte suggéré : Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Texte suggéré : Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Texte suggéré : Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Où vos données sont envoyées

Texte suggéré : Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings