LA FORET DE BLACK HILLS – Le Blog De L'Etrange
Témoignage

LA FORET DE BLACK HILLS

L’ensemble des événements se produisirent dans ce qu’on nommé la forêt des Black Hills, au Maryland. Cette forêt était maudite depuis longtemps. Même les tribus Indiennes ne s’aventuraient jamais dans cette forêt. Vers 1630, le colonel Nathaniel Blair dirigea une expédition pour parcourir l’emplacement afin de trouver un endroit qui servirait à la construction d’un fort. Il mendia l’aide d’une tribu voisine, et la réponse fut un sabotage de l’expédition. Malgré ce problème, Nathaniel Blair et ses hommes construisirent le fort pour aider à défendre Lord Calvert contre d’autres tribus hostiles et violentes. Le fort fut nommé d’après son fondateur, Blair, et est devenu la ville maudite de Blair, Maryland, en 1634

À peu près 150 ans plus tard, vers 1785, plusieurs enfants ont accusé Elly Kedward, une immigrante d’origine irlandaise, de faire de la sorcellerie. Les enfants disent qu’elle les a emmenés de force dans sa maison afin de boire leur sang. La peur de toute la population se déclencha, et Elly Kedward fut condamnée et bannie de Blair à jamais. Elle fut attachée à une charrette et laissée seule dans les bois, au milieu d’un hiver hostile. Toute la population de Blair croyait qu’elle était morte d’hypothermie. Mais ils se trompaient…

Car, un peu plus tard, une bande de 3 garçons accompagnés de leurs chiens retournèrent dans la forêt pour voir si elle était morte. Elle ne l’était pas… Leurs énormes chiens mordirent Elly. Les enfants se munirent de bâtons de bois pointus et commencèrent à la poignarder de ceux-ci. Puis, ils poussèrent de toute leur force afin que le sang se mette à couler. Ensuite, ils la détachèrent et la pendirent à un arbre. À ce moment seulement, elle est morte.

Un an plus tard, en 1786, les 3 enfants décédèrent en plus de la moitié des autres enfants du village. Toute la population craignait une malédiction de la sorcière et lorsque ce fut la saison chaude, tous désertèrent Blair et jurèrent de ne plus jamais mentionner le nom d’Elly Kedward.

Pour plus de 40 années consécutives, la ville fut inhabitée et personne ne s’y aventura, craignant la malédiction. Puis, en 1809, un livre qui passait pour être écrit de la main de la sorcière fut publié. Le Blair Witch Cult, c’est à dire Le culte de la Sorcière de Blair. Vers 1820, comme la ville de Blair était libre, un homme la remarqua. Cet homme se nommait Henry Burkitt. Il acheta la ville au gouvernement. Il rénova ensuite les bâtiments car ceux-ci tombaient en ruine et rebaptisa le village selon son nom, Burkittsville, en 1824.

Cette ville existe encore au Maryland et attire beaucoup de touristes. Quatre années après la fondation, un accident dramatique se produisit à Tappy East Creek. Eileen Treacle Cette fillette a disparu, en août 1825, dans une petite rivière de la forêt des Black Hills nommée Tappy East Creek.

Une douzaine de témoins ont assistés à cette scène horrifiante et dramatique. Une main aurait apparemment émergé de l’eau pour entraîner la fillette vers le fond. Pendant de sérieuses recherches qui durèrent un bon moment, on ne trouva aucune trace du corps de la fillette.

De plus, les 15 jours qui suivirent, on retrouva de petits amas de branches liées ensemble par de la ficelle qui flottaient à la surface de la rivière. De plus, l’eau devint d’une texture huileuse et était contaminée pour plusieurs mois. Puis En 1886 il se produisit un autre accident impliquant Robin Weaver ainsi que l’équipe de recherche. Une jeune fille du nom de Robin Weaver s’est perdue dans la forêt. Plusieurs jours se sont écoulés et ses parents s’inquiétèrent gravement. Une expédition de secours fut formée pour parcourir la forêt pour trouver la jeune fille égarée. Pendant que l’expédition la cherchait au fond des bois, Robin Weaver une fillette âgée de 8 ans, qui s’était enfuie de chez elle et perdue dans la forêt des Black Hills, affirmait qu’elle se promenait dans les bois et rencontra une vieille dame qui ne marchait pas, mais semblait flotter à un pouce au-dessus du sol.

La dame prit la jeune fille par la main et l’amena dans une maison dans les bois, où elle laissa la fille dans le sous-sol, promettant de revenir. Robin Weaver s’assit par terre dans le sous-sol pendant longtemps, attendant le retour de la vieille dame, mais a commencé à avoir peur et s’est enfuie. Elle a éventuellement trouvé le chemin du retour.

Toutefois, après que Robin Weaver soit revenue seule, l’expédition de secours n’était toujours pas rentrée. Ainsi un deuxième groupe de recherche fut organisé pour les trouver. La recherche se termina à Coffin Rock, près de la crique où Eileen Traecle était morte moins de cinquante ans avant. Les hommes de la première équipe de recherche furent retrouvés morts et éviscérés. La deuxième équipe affirme avoir trouvé les corps des membres de la première équipe dépouillés de leurs vêtements, attaché les uns aux autres en pentagramme sur Coffin Rock. Leurs intestins avaient été sortis et répandus au centre. Sur leurs poitrines, mains, pieds et fronts, des étranges cryptogrammes avaient été soigneusement gravés dans leur peau.

Ils sont revenus à la hâte en ville pour des renforts, mais quand ils sont revenus à Coffin Rock, les corps avaient disparu. Il y avait des évidences de sang et de cordes sur la roche et l’odeur de la mort planait dans les airs, mais les corps ne furent jamais retrouvés.

En 1940, il se produisit l’accident impliquant Rustin Parr, un ermite, et les 8 enfants qu’il enleva, dont 1 qui survécu.

La police ne pouvait pas enquêter, puisqu’il n’y avait aucune piste. Un jour, Rustin Parr arriva au marché de Burkittsville et déclara « J’ai enfin fini. » Lorsqu’on lui demandait ce qu’il avait fini, il se répétait. Il emmena la police chez lui et ceux-ci fouillèrent sa maison de fond en comble. Ce qu’ils trouvèrent au sous-sol était terrifiant. Ils trouvèrent les 7 enfants enterrés, morts assassinés.

Il y en avait un qui avait survécu, Kyle Brody.

Celui-ci était traumatisé, on l’avait retrouvé debout dans un coin de la cave. Rustin prenait deux enfants à la fois, Il en tuait un pendant qu’il mettait l’autre dans un coin, face au mur. Puis, lorsque l’autre était mort, il prenait celui qui était dans le coin du mur et l’assassinait lui aussi. Lorsque la police déterra les cadavres, ils trouvèrent d’étranges signes sur les mains, visage, poitrine et les chevilles des 7 victimes, du Transitus Fluvii le langage de la sorcellerie.

Rustin Parr affirma qu’une voix de femme lui dictait quoi faire au moment où il tuait les enfants.

Le témoignage de Kyle Brody fut utilisé contre Rustin Parr au procès de celui-ci. Parr dit en cour qu’une femme lui disait quoi faire et lorsqu’il eut fini le 7ème meurtre, elle lui avait dit qu’il était enfin libre et qu’il devait aller en ville pour tout avouer si il voulait être tranquille dorénavant.

Finalement, il fut condamné à être pendu.


Et sa maison fut brûlée.

Lorsque Kyle vieillit, il devint criminel, ce qui l’a conduit au Maryland State Institute for the Criminally Insane (MSICI), au Baltimore. Il y passa une bonne partie de sa vie, c’est à dire de 1950 à 1960.
Dans un documentaire tourné en 1969, « White Enamel », on voit le centre psychiatrique où se trouvait Kyle (MSICI). Dans un extrait du documentaire, on le voit qui fredonne la chanson « Never Given » la phrase que Rustin Parr a criée dans sa cellule la nuit précédente sa pendaison.

Kyle Brody

Un deuxième extrait film Kyle qui écrit une langue étrange. Lorsque la caméra zoome, on s’aperçoit que c’est du Transitus Fluvii, la langue de la sorcellerie. Cette langue est rare, et peu de gens la connaissent. Cependant, Kyle l’écrit de la manière habituelle, de droite à gauche.
On raconte que tout ceci n’est qu’une légende, mais ce sont tous les événements précédents qui ont formé la légende de Blair…

Afficher plus

Reynald

J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Obsédé par la chasse aux fantômes et toutes les choses paranormales. Je passe beaucoup de temps (certains diraient trop de temps) à enquêter sur les fantômes et les esprits et à documenter les histoires et la communication paranormale..Bonne lecture.

2 commentaires

  1. je remarque quand meme qu’ aux USA ils ont pas mal d’endroits hantés peutetre en rapport avec comment c’est construit leur pays…c’est vrai qu’entre les premiers colons et les indiens ça n’a pas été tendre,donc pas mal et de terre doivent etre chargés de passé chargés du fai de periodes brutales…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctions de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Décliner
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Texte suggéré : L’adresse de notre site est : https://leblogdeletrange.net.

Commentaires

Texte suggéré : Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, ainsi que votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Texte suggéré : Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Texte suggéré : Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Texte suggéré : Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Texte suggéré : Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Texte suggéré : Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Texte suggéré : Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Où vos données sont envoyées

Texte suggéré : Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings