Criminalité

Hinterkaifeck

L'histoire effrayante des meurtres non résolus

En mars 1922, les cinq membres de la famille Gruber et leur femme de chambre ont été brutalement assassinés avec une pioche dans la ferme de Hinterkaifeck en Allemagne. Ensuite, le tueur a continué à traîner à la ferme avec six cadavres pendant les jours suivants. Qui l’a fait et pourquoi? – Ces questions restent sans réponse à ce jour.

L'histoire effrayante des meurtres non résolus d'Hinterkaifeck
L’histoire effrayante des meurtres non résolus d’Hinterkaifeck

Les meurtres de Hinterkaifeck

Nous sommes le 31 mars 1922 dans une petite ferme située entre les villes d’Ingolstadt et de Schrobenhausen en Bavière, en Allemagne. Six habitants de la ferme, dont un enfant de sept ans et un enfant de deux ans, ne savaient pas que cette nuit serait la dernière.

L'histoire effrayante des meurtres non résolus d'Hinterkaifeck
Maison Hinterkaifeck, cinq jours après l’attaque. La ferme appartenait au village de Gröbern sous le numéro 27 ½ de la municipalité de Wangen. De nos jours, c’est à Waidhofen, en Bavière, en Allemagne.

Cela a commencé par une série d’événements inexplicables: des empreintes de pas dans la neige venant des bois jusqu’à la porte arrière, mais ne menant pas en arrière; grincement dans le grenier; un journal inconnu dans la cuisine. Ensuite, les clés de la maison ont disparu et quelqu’un a tenté de casser le verrou de la remise à outils. La maison a été vérifiée mais rien n’a été trouvé.

La famille Gruber, de gauche à droite : Andreas, sa mère, Cazilia fille, Viktoria, Josef, Cazilia mère avec un enfant inconnu. Tout à droite c’est Lorenz, le voisin de la famille qui sortait avec Viktoria.

Andreas Gruber, le père, ne pouvait pas décider quoi en penser. Il confia ces étranges incidents à des voisins et à des amis, mais ils restèrent abasourdis quand, par une nuit froide de 1922, Andreas et sa famille – épouse Cäzilia Gruber, fille veuve Viktoria Gabriel, petits-enfants Cäzilia et Josef, et la femme de chambre Maria Baumgartner – furent massacrés. avec une pioche dans leur maison.

La scène de crime

Enquête

La police a déduit qu’Andreas, Cäzilia, Viktoria et les jeunes Cäzilia avaient été d’une manière ou d’une autre attirés vers l’étable et abattus un par un. Ensuite, le tueur (ou les assassins) est entré dans la maison et a matraqué le petit Josef pendant qu’il dormait dans la chambre de ses parents. Puis il s’est dirigé vers la chambre de Maria et l’a assassinée aussi. Les corps ont été découverts le mardi suivant, après que la jeune Cäzilia ne se soit pas présentée à l’école.

La Famille Gruber
La Famille Gruber
Les tueur (s) restent non identifiés

Alors que la police soupçonnait au départ un vol, elle a rapidement abandonné la théorie après avoir trouvé de l’argent dans la maison. De nombreux interrogatoires n’ont rien révélé. Pendant ce temps, des autopsies ont révélé que la jeune Cäzilia avait survécu à son attaque initiale. Allongée à côté de sa famille décédée dans la grange, elle avait arraché des touffes de cheveux avant de finalement succomber à ses blessures.

Comme si ce n’était pas assez effrayant, imaginez, le tueur est resté dans les parages. De la nourriture avait clairement été mangée dans la cuisine, quelqu’un continuait à nourrir le bétail. Des voisins ont signalé que de la fumée s’échappait de la cheminée et même le chien avait été laissé sortir.

karl gabriel

A la fin de la Seconde Guerre mondiale la rumeur courut que le défunt mari de Viktoria, Karl Gabriel, était l’auteur de ces crimes. Bien qu’il ait été supposément tué dans les tranchées en décembre 1914, son corps n’avait jamais été retrouvé et il pouvait très bien être revenu pour voir sa femme. En revenant, il avait entendu parler de la relation incestueuse de Viktoria avec son père, et il avait décidé de les tuer tous les deux. Cette théorie était alimentée par les témoignages de deux personnes qui s’étaient présentées affirmant avoir rencontré un soldat russe qui leur avait avoué être le tueur d’Hinterkaifeck. L’homme leur avait expliqué avoir simulé sa mort pour se libérer de sa femme puis avoir changé d’avis par la suite mais en rentrant chez lui, il avait été fort contrarié par ce qu’il avait découvert. Par la suite, les deux hommes révisèrent leur version de l’histoire et personne ne sut jamais si elle était réelle.

L’enquête dura des années. La police interrogea une multitude de suspects, plus de 100, sans autre résultat. Les enquêteurs, désespérés, tentèrent même de faire appel aux services de médiums pour retrouver les crânes des victimes, espérant peut-être qu’ils leur apprendraient quelque chose, sans succès. Officiellement, l’enquête fut close en 1955 mais de nombreux détectives amateurs continuèrent néanmoins à se pencher sur l’affaire, cherchant des réponses qu’ils n’obtinrent jamais. En 2007, des étudiants de l’Académie de police de Fürstenfeldbruck étudièrent le cas avec des techniques d’investigation modernes avant d’en conclure qu’il était impossible à résoudre en raison du manque de preuves matérielles et de la mort éventuelle des différents protagonistes. Ils affirmèrent avoir de forts soupçons quand à l’identité du meurtrier, mais expliquèrent qu’ils avaient décidé de taire son nom, par respect pour ses descendants. A ce jour, le massacre d’Hinterkaifeck reste donc un mystère irrésolu.

 

Mot de la fin

Hinterkaifeck Murders Cercueils
Cercueils des victimes du meurtre de Hinterkaifeck

Celui qui a massacré les habitants de Hinterkaifeck est resté tout le week-end et s’est occupé des lieux avant de partir. Personne n’a été inculpé du meurtre et à ce jour, il reste l’un des crimes non résolus les plus infâmes, horribles et déroutants au monde.

Reynald

J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Obsédé par la chasse aux fantômes et toutes les choses paranormales. Je passe beaucoup de temps (certains diraient trop de temps) à enquêter sur les fantômes et les esprits et à documenter les histoires et la communication paranormale..Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctions de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Décliner
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Texte suggéré : L’adresse de notre site est : https://leblogdeletrange.net.

Commentaires

Texte suggéré : Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, ainsi que votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Texte suggéré : Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Texte suggéré : Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Texte suggéré : Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Texte suggéré : Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Texte suggéré : Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Texte suggéré : Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Où vos données sont envoyées

Texte suggéré : Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings
Fermer

Adblock détecté

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité

Et si vous le désactiviez ? La publicité participe au financement de la création de contenus exclusifs à un prix juste. Merci pour votre contribution.