Une race de lezards habitaient un complexe très ancien de réseaux et de tunnels sous Los Angeles – Le Blog De L'Etrange
Criminalité

Une race de lezards habitaient un complexe très ancien de réseaux et de tunnels sous Los Angeles

IsisTemple

Une légende hopi raconte qu’un complexe très ancien de réseaux et de tunnels existe sous Los Angeles et, dit-elle, une race de lézards l’occupait il y a 5 000 ans. En 1933, G. Warren Shufelt, un ingénieur minier de Los Angeles, a revendiqué la découverte du réseau. On dit qu’aujourd’hui, des rituels francs-maçonniques malveillants sont entretenus dans ce complexe de tunnels. »

« En 1909, G.E. Kincaid a découvert près du Grand Canyon, en Arizona, une cité souterraine construite avec la même précision que la grande pyramide. Elle était assez vaste pour peupler 50 000 personnes et, selon le chef de l’expédition, le professeur S.A. Jordan, les corps momifiés découverts sur le site étaient d’origine orientale ou possiblement égyptienne. De nombreux artefacts ont été trouvés, y compris des instruments en cuivre aussi dur que de l’acier. L’InstitutSmithsonian de Washington D.C., s’est assurée que ces trouvailles demeurent inconnues du public (c’est son travail !) et personne ne l’aurait su n’eut été de deux articles publiés dans un journal local, The Arizona Gazette, en avril 1909.  http://www.keelynet.com/unclass/canyon.txt) »

« Le chercheur et auteur, John Rhodes prétend avoir localisé ce site et il le relie à Sipapuni, le monde souterrain d’où les indiens Hopis disent être originaires. Selon leurs légendes, les Hopi auraient vécu à l’intérieur de la terre et auraient été nourris et vêtus par un “peuple de fourmis”, probablement les extraterrestres connus comme étant “les Gris”. Les Hopis font référence à leurs ancêtres comme à leurs “frères serpents” et le plus sacré de leurs rituels souterrains est la danse du serpent. Comme je continuerai à le préciser, ce ne sont pas tous les reptiliens qui ont des intentions malveillantes et je ne souhaite pas diaboliser la souche reptilienne. »

« L’architecture du monde souterrain découvert en Arizona a été décrite par G.E. Kincaid comme une “ chambre cyclopéenne de laquelle irradient un grand nombre de voies de passage comme les rayons d’une roue ” »

Stanton’s cave in Marble Canyon, Grand canyon, Arizona

« L’Arizona, le Nouveau Mexique et la région des “Quatre Coins” où se rejoignent les états de l’Arizona, de l’Utah, du Colorado et du Nouveau Mexique, sont les plus importantes régions de la Terre quant aux bases souterraines reptiliennes. Mais des mondes et des villes souterrains, anciens et modernes abondent de par la planète. »
« Denver est apparemment prévue pour loger les quartiers généraux de la section ouest des Etats-Unis sous l’état fasciste global appelé Le nouvel ordre mondial et qui est planifié au-delà de l’année 2000. On dit qu’Atlanta serait le centre pour la section de l’est et je me souviens avoir pensé il y a quelques années combien la similarité du modèle des aéroports de Denver et d’Atlanta est frappante; maintenant, j’ en connais la raison.
Le Colorado est un des endroits de prédilection pour le Nouvel ordre mondial. La reine d’Angleterre, sous un nom d’emprunt, a acheté des terres dans cette région.
»
« Un des principaux contacts d’Alex Christopher était un individu appelé Phil Schneider, le fils d’un commandant d’un destroyer allemand durant la Deuxième Guerre mondiale, qui a été commissionné à construire de profondes bases souterraines aux États-Unis. J’ai vu certaines de ses conférences enregistrées sur vidéo où il commençait à dévoiler publiquement l’existence d’un réseau souterrain constitué de bases, de villes et de tunnels dispersés à travers les États-Unis. Il est mort plus tard dans des circonstances suspectes qui devaient laisser croire à un “suicide”.
Schneider disait que l’aéroport de Denver était relié à une profonde base souterraine d’au moins huit niveaux. Elle comprenait une ville souterraine de 4,5 milles carrés (11,65 km2) et une vaste base, a-t-il dit. D’autres contacts, qui sont allés sous terre à l’aéroport de Denver, prétendent qu’il y a beaucoup d’esclaves humains, dont beaucoup d’enfants qui travaillent là sous le contrôle des reptiliens. Deux des bases que Phil Schneider prétend avoir aidé à construire sont l’infâme Zone 51 au Nevada et Dulce au Nouveau Mexique qui est reliée par un réseau de tunnels au laboratoire national de Los Alamos.
»

« Il y a au moins sept niveaux souterrains à Dulce, probablement plus, et Bishop a compilé des récits d’ouvriers qui ont décrit ce qu’ils ont vu là. Leurs compte-rendus reflètent les descriptions concernant les Anunnaki des textes sumériens, dans lesquels ils effectuent des croisements d’espèces pour produire des hybrides monstrueux de genres diversifiés. Voici ce que les ouvriers ont dit de Dulce :
“ Le niveau numéro six est secrètement appelé, le “hall du cauchemar” qui sert aux laboratoires génétiques. Les rapports d’ouvriers qui ont vu des expériences bizarres, se lisent ainsi : “ J’ai vu des “humains” à plusieurs jambes qui ressemblaient à des êtres mi-humains, mi-pieuvres. J’ai aussi vu des reptiliens-humains et des créatures velues aux mains humaines qui pleuraient comme des bébés en imitant des mots humains… Il y avait aussi une énorme quantité d’hybrides humains-lézards dans des cages ”.
Il y a des poissons, des phoques, des oiseaux et des souris qui pourraient difficilement êtres considérés comme des spécimens de leurs espèces. Il y a aussi plusieurs cages (et des fosses) d’humanoïdes ailés, de créatures grotesques ressemblant à des chauves-souris… mais de trois pieds et demi à sept pieds de haut (1.06 à 2.13 m).
Et aussi des êtres ressemblant à des gargouilles et à des dragons-reptiliens.
“ Le niveau numéro sept est pire : rangée après rangée, des milliers d’humains et d’hybrides humains dans un entrepôt frigorifié. Ici aussi, il y a des cuves d’entreposage d’embryons humanoïdes à des stades de développement divers. (Un ouvrier a dit) “…J’ai fréquemment rencontré des humains en cage, généralement hébétés ou drogués, mais quelquefois ils pleuraient et nous suppliaient de les aider. On nous a dit qu’ils étaient des fous incurables et qu’ils étaient sujets à des tests de drogues à haut risque pour guérir la folie. On nous a dit de ne jamais essayer de leur parler. Au début, nous avons cru cette histoire. Finalement, en 1978, un petit groupe d’ouvriers a découvert la vérité ”.
Cette découverte a apparemment mené à la “guerre de Dulce”, une bataille entre les humains et les extraterrestres en 1979, au cours de laquelle beaucoup de scientifiques et de militaires ont été tués. Phil Scheider affirme avoir participé à une fusillade contre les aliénigènes à Dulce dans laquelle il a été touché par un fusil laser qui lui a déchiré la poitrine. Il avait certainement une incroyable cicatrice comme il l’a dévoilée publiquement. Résultant de ce conflit, la base a été fermée pendant un certain temps mais réouverte depuis.
»

« Une autre base souterraine reptilienne se trouve sous le canyon Boynton à Sedona, en Arizona. On croit que le centre de la base est situé dans ce qui est appelé bien à propos, le canyon secret. »

« Rhodes ajoute : “ À partir de leurs bases souterraines, les militaires reptiliens extraterrestres…(établissent)… un réseau de croisements humano-reptiliens qui s’infiltre ensuite à différents niveaux de la culture de surface, dans les complexes militaro-industriels, les corps gouvernementaux, les groupes ovni/paranormaux, les ordres religieux et fraternels, etc. Ces “fruits” de croisements génétiques, dont certains sont ignorants de la présence des instructions de leur code de “contrôle mental” génétique reptilien, actualisent leurs rôles subversifs en tant “qu’agents reptiliens”, mettant ainsi en place le scénario adéquat pour une invasion par des ET, sous la conduite des reptiliens ”.
Je n’ai été mis en contact avec l’oeuvre de John Rhodes que quelques jours avant la complétion de ce livre et tel que vous le verrez dans le texte détaillé, j’en étais venu exactement aux mêmes conclusions.
Rhodes déclare qu’après l’invasion d’une planète par les reptiliens à partir de l’espace et de leurs bases souterraines, la population en surface capitule rapidement devant la supériorité de l’armement.
Alors, les reptiliens défolient la planète de ses ressources telles que l’eau, les minéraux et l’information concernant l’ADN (acide désoxyribonucléique).
L’infiltration du tissu humain via les sociétés secrètes est une méthode clef du contrôle reptilien comme je le préciserai.
»

Extraits du livre “Le Plus Grand Des Secrets »

Afficher plus

Reynald

J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Obsédé par la chasse aux fantômes et toutes les choses paranormales. Je passe beaucoup de temps (certains diraient trop de temps) à enquêter sur les fantômes et les esprits et à documenter les histoires et la communication paranormale..Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctions de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Décliner
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Texte suggéré : L’adresse de notre site est : https://leblogdeletrange.net.

Commentaires

Texte suggéré : Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, ainsi que votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Texte suggéré : Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Texte suggéré : Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Texte suggéré : Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Texte suggéré : Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Texte suggéré : Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Texte suggéré : Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Où vos données sont envoyées

Texte suggéré : Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings