Mystère : l’étrange affaire des  » filles du diable  » en Auvergne – Le Blog De L'Etrange
Paranormal

Mystère : l’étrange affaire des  » filles du diable  » en Auvergne

Il y a un siècle, on a décrit des faits étranges dans un moulin auvergnat : des filles traînées au sol par une force invisible, des meubles qui se déplaçaient tout seuls…
Novembre 1902, à Saint-Front en Haute-Loire. Il est quinze heures, trois agriculteurs s’enfoncent dans la neige en revenant du marché de Laussonne. Soudain, des pleurs et des cris de terreur résonnent au-dessus des gorges de l’Aubépin, la rivière locale.

Les plaintes viennent du moulin d’Etienne Joubert, seule habitation dans ce paysage sauvage. Les trois hommes se précipitent. Marie, la femme du meunier, se trouve sur le seuil, affolée. « Au secours ! » crie-t-elle. Derrière elle, dans la cuisine, se produit un spectacle hallucinant, selon les trois agriculteurs qui le raconteront à la presse.

Forces invisibles

Les deux filles du meunier – l’une a 12 ans, l’autre 14 – hurlent au milieu d’une terrible agitation, les yeux révulsés : elles semblent projetées et traînées au sol par une force invisible. « Quelqu’un nous pousse ! » Autour d’elles, la vaisselle « vole en éclats, les meubles se renversent » comme par magie. Dans l’étable voisine, les vaches meuglent et se débattent, étrangement recouvertes par des draps blancs.

Masson, l’un des agriculteurs, a toutes les peines à maîtriser l’une des filles, qui lui échappe des bras. Un sabot de l’adolescente est projeté contre une fenêtre et brise un carreau. L’instant d’après, une autre vitre se fracasse, touchée par une pierre qui vient cette fois de l’extérieur. Masson ramasse le projectile : il est « brûlant ». Pour seules explications, la femme du meunier susurre, terrifiée : « C’est la Marie ». Marie Exbrayat, la vraie mère des deux filles, morte huit ans plus tôt. L’une des adolescentes affirme qu’elle a vu son fantôme, la veille.

Des pas dans le grenier

Le moulin, hanté ? L’affaire fait le tour de la région. Les jours suivants, on compte une centaine de badauds qui osent dormir à côté de la bâtisse pour assister à ces phénomènes. Mais ils doivent s’enfuir sous la pluie d’objets qui leur tombent dessus pendant trois jours : pierres, sabots, savon…

En décembre, on appelle à l’aide un prêtre exorciste mais rien n’y fait. Au réveillon, les fillettes sont de nouveau tirées par des « forces invisibles ». Les bougies s’éteignent toutes seules. On croit entendre des bruits de pas dans le grenier qui, demeure pourtant vide chaque fois qu’on ouvre sa porte.

Le moulin retrouve sa tranquillité en 1903. Précisément, lorsque les deux fillettes quittent la région, sous les regards accusateurs. On les appelle alors… les filles du diable ! Elles rejoignent Paris où elles finiront leur vie.

Superstition

La réputation du moulin demeure encore ancrée dans la mémoire collective. Même s’il n’en reste que des ruines aujourd’hui. Il n’y a même plus de chemin pour s’y rendre. Son propriétaire actuel ne connaissait pas la légende : il l’a apprise seulement après la signature du contrat… Et dans les années 80, la superstition a refait surface lorsqu’un moniteur d’escalade a été blessé sur le site, après qu’une pierre lui soit tombée sur la tête.

Les théories pour expliquer ce mystère ne manquent pas. Au-delà du paranormal, certains habitants ont accusé le meunier lui-même : il aurait été un joueur de cartes criblé de dettes à qui on demandait de vendre son moulin. Le poltergeist lui aurait alors permis de rendre sa demeure invendable…

Il reste une autre piste : celle des fillettes. Car pour la plupart des scientifiques, derrière les histoires de maisons hantées, il y a souvent des canulars montés par des adolescent(e)s perturbé(e)s qui cherchent à attirer l’attention. C’est la théorie de la « vilaine petite fille » formulée au XIXe siècle par Franck Podmore, membre de la Société Britannique Psychique Anglaise.

Peut-être, alors, le moulin diabolique n’était-il qu’un endroit où deux enfants souffraient avec fracas et fureur parce qu’elles avaient perdu leur mère.

Source: http://www.lamontagne.fr

Afficher plus

Reynald

J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Obsédé par la chasse aux fantômes et toutes les choses paranormales. Je passe beaucoup de temps (certains diraient trop de temps) à enquêter sur les fantômes et les esprits et à documenter les histoires et la communication paranormale..Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctions de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Décliner
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Texte suggéré : L’adresse de notre site est : https://leblogdeletrange.net.

Commentaires

Texte suggéré : Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, ainsi que votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Texte suggéré : Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Texte suggéré : Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Texte suggéré : Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Texte suggéré : Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Texte suggéré : Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Texte suggéré : Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Où vos données sont envoyées

Texte suggéré : Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings