Témoignage

Les mystères du Christ de Sierck-les-Bains

Laurent Steichen (à gauche), le maire et Paul Huther, un des « découvreurs » du Christ en août 1985. Photo Pascal BROCARD
Laurent Steichen (à gauche), le maire et Paul Huther, un des « découvreurs » du Christ en août 1985. Photo Pascal BROCARD

Révélé en août 1985, le Visage du Christ imprime toujours sa marque sur une maison de la Grand-Rue à Sierck-les-Bains. Miracle ? Hasard ? Arnaque ? 27 ans plus tard, le mystère reste entier aux pays des Trois-Frontières.

Les yeux, le nez, la bouche. Des cheveux, mi-longs. Et juste au-dessus de la fenêtre, comme pour donner sa lumière au tableau, la silhouette évanescente d’un cierge. Il est toujours là, le Christ de Sierck. Impassible et intact dans sa bulle de salpêtre blanchâtre, sur cette façade au crépis sale d’un immeuble de la Grand-Rue, figée elle aussi dans le temps. Marina tient l’épicerie-primeur qui donne pile en face de « l’apparition», désormais indissociable de l’image de l’ancienne cité des Ducs de Lorraine. « Vous savez, pour moi qui suis croyante et Sicilienne d’origine, cette image, elle a du sens. Ici, on a déjà le rosaire médité de la chapelle de Marienfloss, vers laquelle le Christ semble tourner son regard. Je l’ai jamais dit à personne mais moi, j’y crois. Il protège mon épicerie ; quand j’ai un souci, j’y pense ». Depuis la terrasse du café du Château-Fort, que le Christ surplombe, les clients sirotent pourtant une petite bière dans l’indifférence la plus totale pour l’événement qui bouleversa la rentrée 1985 dans la petite cité de 1 800 habitants aux confins de la Moselle-nord.

Parcours spirituel

Laurent Steichen, le maire actuel, se souvient « de la foule qui se pressait les dimanches, des médias du monde entier, des assiettes à l’effigie de Jésus vendues par un artisan du coin ». Il y a les curieux, guidés par le goût d’inexpliqué d’un phénomène étonnant. « Il y avait également des croyants, sincères, c’était très spécial », raconte le même Laurent Steichen. Plus de 25 ans après, « l’apparition » n’a pas bougé. « Miracle ou simple coïncidence, elle fait de toute façon partie du patrimoine de la ville ». Dès cet été, elle sera le point d’orgue d’un des trois chemins touristiques créés en ville. « Évidemment », remarque encore Laurent Steichen, « ce ne sont pas des bus de promeneurs qui viennent mais des gens font régulièrement le détour uniquement pour çatoutes les semaines. On va le mettre en valeur dans le cadre d’un parcours spirituel au cœur de Sierck ». Une chose est sûre : elle survivra au ravalement des façades du bâtiment, prévu lors de l’installation imminente d’une banque au rez-de-chaussée. « Le propriétaire a entendu notre requête. Les Bâtiments de France, eux, s’en fichent dès lors qu’il s’agit d’une réalisation achéiropoiète [non réalisée de la main de l’homme] ».

Ce 31 août 1985 restera gravé profondément dans la mémoire de Paul Huther. Le coiffeur retraité, barbe grise et bonhomie rieuse, est le « découvreur » quasi-officiel de l’incarnation sierkoise du fils de Dieu.

« Un flash »

« Je revenais de la fête de la Mirabelle à Metz. Sur la place des gens discutaient. Effectivement, la tache, qui existait depuis des années, avait une forme nouvelle. Mais bon, je me suis dit que c’était peut-être une hallucination collective ». Il passe une mauvaise nuit. C’est le lendemain qu’a lieu son face-à-face avec le Christ. « C’était un flash, une vraie apparition. D’une tâche, il y a maintenant un visage qui sort ! Impressionnant », se souvient Paul. Il se rappelle d’une amie « qui avait du magnétisme », prise d’une transe soudaine. « Sur le coup, j’ai eu presque peur ». Il n’ose pas prendre « ça » en photo. « Vous imaginez, vous, qu’il n’y ait rien sur la pellicule ? Brr… ». Un autre s’y risquera. Cette photo du Christ fera le tour du secteur. Les premiers articles dans LeRépublicain Lorrain, ce cliché en première page, seront à l’origine d’un incroyable pèlerinage à Sierck-les-Bains, avec scientifiques de renom et des correspondants des médias du monde entier. Jusqu’à aujourd’hui, le mystère reste entier.

Source: http://www.republicain-lorrain.fr

Reynald

J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Obsédé par la chasse aux fantômes et toutes les choses paranormales. Je passe beaucoup de temps (certains diraient trop de temps) à enquêter sur les fantômes et les esprits et à documenter les histoires et la communication paranormale..Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctions de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Décliner
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Texte suggéré : L’adresse de notre site est : https://leblogdeletrange.net.

Commentaires

Texte suggéré : Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, ainsi que votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Texte suggéré : Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Texte suggéré : Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Texte suggéré : Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Texte suggéré : Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Texte suggéré : Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Texte suggéré : Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Où vos données sont envoyées

Texte suggéré : Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings
Fermer

Adblock détecté

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité

Et si vous le désactiviez ? La publicité participe au financement de la création de contenus exclusifs à un prix juste. Merci pour votre contribution.