Paranormal

L’EMPRISE (The Entity)

Le Dr. Kerry Gaynor et le Dr. Barry Taff ont été les premiers à être approché par Carla Moran pour étudier le phénomène paranormal qu’elle vivait, son récit sera connu par tous et plus tard se retrouvera à l’écran par le film « L’entité » Le Dr. Gaynor a eu la chance de raconter cette histoire dans ses propres mots en donnant une entrevue au magazine d’Omni il y a quelques années….

l’Histoire de Carla Moran

L’Emprise

C’est en 1974 que Gaynor a commencé à étudier ce qui hantait la ville de Culver en Californie. « Lorsque que j’ai rencontré Barry, nous travaillons pour le Dr. Thelma Moss, mais Barry et moi avons fait la majeure partie des recherches sur ce cas » raconte Gaynor. Le Dr. Moss était un parapsychologue de l’UCLA qui est maintenant à la retraite.

Gaynor et Taff ont pris un rendez-vous avec Carla Moran à partir de la librairie pour discuter de son cas. Gaynor indique que la première fois qu’ils ont rendu visite à Carla Moran ils y ont fait une entrevue de deux heures. Gaynor savait que Carla vivait quelque chose « J’ai continué à insister » a dit Gaynor. « Enfin, elle a dit qu’un fantôme l’avait violé et battue. On a tellement ris lorsqu’on a quitté sa demeure et j’ai pensé qu’elle avait perdu la tête. J’ai reçu quelque jours plus tard un appel de Carla et elle m’a dit que plusieurs personnes lui rendant visite avaient vu une apparition. »

« Je suis un scientifique et voila comment j’approche les gens. Je ne prends pas leurs histoires au pied de la lettre »

Le cas de Carla Moran devait devenir un des plus célèbre dans l’histoire de la recherche paranormale. Il était si bien documenté que même un film fut tournée à son sujet. Ce film paru en 1983 « L’entité »  et Barbara Hershey tient le rôle principal. Gaynor et Taff on servie de conseillers techniques pour le film.

La deuxième fois que Gaynor et Taff on visité Carla à la maison, certaine chose ont commencé à se produire. Bien qu’ils n’aient jamais vu l’esprit, ils étaient témoin de phénomènes visuels.

« On voyait la lumière changer d’intensité » a dit Gaynor. « ça se produisait rapidement. Nous essayons de prendre le phénomène en photo mais ceci se passait trop vite et nous arrivions pas à attraper quoique ce soit. Nous prenions des photos avec un Polaroid et avec un appareil photo 35mm. »

J’étais à la cuisine en train de parler au fils de Carla (16 ans) quand le couvert d’un coffre a claqué et qu’une casserole a revolé en dehors du coffre » a dit Gaynor. « Il a revolé et a atterrie à environ trois ou quatre pieds du coffre. J’ai immédiatement couru vers le coffre pour voir si il s’agissait d’une supercherie ou que quelqu’un si cachait, mais il n’y avait rien. Et c’est là que tout à commencé.

Carla Moran c’est mise à crier « l’esprit est juste là » Nous avons pris une photo, mais elle s’est révélé inintéressante en fait l’image était blanchie. Et puis elle a crier à nouveau « il est dans le coin » et à nouveau la photo prise est ressortie blanchie. a ce moment j’ai pensé que l’appareil photo ne fonctionnait pas. Ainsi j’ai pris deux autres photos. Je lui ai demandé si l’esprit était encore là, elle a dit oui. Cette fois la photo a sortie parfaite. Quelques secondes plus tard j’ai pris une autre photo et résultat, image parfaite. C’est alors que nous avons obtenu la photo la plus intéressante. Carla a dit, « il est est exactement devant mon visage » Tel étaient exactement ses paroles. Ainsi nous avons pris un projectile et dans la photo vous pouvez voir les rideaux et les boutons de sa robe, mais son visage est entièrement effacé. Nous avons pris une deuxième photo quand elle a dit de nouveau « il est devant mon visage » étonnamment, son visage était effacé encore, mais vous pouviez voir parfaitement le reste.

« La troisième nuit nous avons décidé de commencer par une séance dans la chambre à coucher » raconte Gaynor. Cependant, les murs de la chambre était recouvert de peinture ébréché et inégale. Certains des collègues de Gaynor disait que la peinture inégale créeraient des images. Ainsi les chercheurs ont couvert entièrement les murs de panneau noir, de sorte que personne ne puisse être induit en erreur. Ils ont également numéroté les cartons noirs avec une orientation magnétique et un nombre.  » C’est alors que les lumières sont apparues » a dit Gaynor. Je demandais que la lumière de droite clignote trois fois près du numéro deux pour signifier un OUI et deux fois près du numéro cinq pour signifier un NON. Ils clignotèrent donc selon mes directives. a ce moment le niveau d’excitation a vraiment augmenté parce que nous avions réellement l’impression de communiquer avec quelque chose d’intelligent. « Mais je craignais que quelqu’un parmi nous nous déjouait en projetant la lumière sur le mur. Ainsi j’ai demandé à l’esprit « Si vous êtes vraiment ici, fait jaillir la lumière ailleurs que sur le mur » Je n’ai pas pensé que quelque chose se produirait. Mais la lumière changea de direction et cessa d’éclairer le mur et c’est mis a flotter dans le milieu de la pièce. Elle a commencé à tourner et à se propager dans différentes directions simultanément. J’ai eu neuf photographies prises dans chaque angle de la pièce. »

« S’était extraordinaire, parce que la lumière flottait au milieu de la salle et était dimensionnelle. Il est très difficile de truquer quelque chose comme ça. Si vous projetez une lumière, vous devez la projeter sur une surface plate, vous ne pouvez pas la projeter dans le vide, à moins que vous ayez un système très sophistiqué de laser. » Gaynor dit que ce n’était pas un canular, parce que cette maison avait été par deux fois condamnée par la ville et les investigateurs avaient isolé entièrement la chambre à coucher. Personne ne pouvaient entrer lors de la session de photo. « Ce que nous avons vu n’est pas ce qu’on voit vers le haut de la photographie » dit Gaynor « nous avons vu des boules de lumière, mais pas les arcs de lumière au-dessus de la tête de la femme. » Taff, le collègue de Gaynor, parapsychologue de Los Angeles et auteur, confirme le témoignage des phénomènes. Taff a décrit les lumières comme étant jaune verdâtre tridimensionnel. « Nous n’avons jamais vu d’arc de lumière. Nous avons vu des boules de lumière » raconte Taff. « Cependant, le 35mm a capturé une spectaculaire photographie montrant des arcs de lumière au dessus de la tête de Carla. »

« Cette photo a été publié par le magasine Popular Photography, le Popular Photography n’avait jamais publié une photographie de fantôme avant » dit Gaynor. « Mais ils ont publié celle-ci. » Cette photographie paru également à l’émission de télévision Sightings en 1992.

Gaynor a raconté qu’il ne pouvait pas débarrasser la femme du fantôme qui l’assaillait. « Je ne suis pas un exorciste » a dit Gaynor. « Je recherche les phénomènes et je fais beaucoup de consultation avec ces personnes. »

Carla Moran décrit l’entité qui l’attaque comme étant d’apparence masculine qu’elle n’arrive pas à identifier. Ainsi comment cette femme a t-elle sue que c’était un fantôme?  « Puisqu’après que le fantôme l’ai assaillie » a dit Gaynor « Il s’est volatilisé. » …  » Il y avait réellement trois apparitions selon Carla » raconte Gaynor. « deux l’auraient maintenu tendis que le troisième la violait » Il était horrible. Elle m’appela au milieu de la nuit en criant, rendu là-bas j’ai découvert qu’elle avait été battu. Elle avait des marques noirs et bleues partout sur son corps. » Mais Gaynor n’était jamais témoins des attaques, ni d’apparitions total. Gaynor a raconté cependant, que lui et plusieurs de ses collègues avaient été témoins d’une formation d’esprit. « Nous avons vu se former le centre d’un corps et puis les épaules sont apparu. La lumière c’est prolongée vers le bas, c’était de couleur verdâtre-blanche. La forme a alors disparu. Tout le monde étaient complètement silencieux et effrayé par ce qu’ils venaient d’observer. Taff ajoute, « après que l’apparition ait disparu, deux jeunes hommes qui nous aidaient dans nos recherches ont tourné de l’œil et on a du les sortir de la pièce. »

« La question était, est-ce que les attaques étaient faite par une personne ou par un fantôme? » dit Gaynor. « et il n’y a aucun moyen de distinguer les deux. L’apparition n’a pas violer personne d’autre que Carla. Ces attaques étaient très personnelles. »

« Les attaques se produisait seulement très tard la nuit. Pendant une nuit, le fils de 16 ans de Carla, a entendu sa mère crier. Il a accouru dans sa chambre et a vu sa mère jeté sur le lit. Quand le fils l’a rejoins pour l’aider, quelque chose le frappa sur la tête et l’a jeté au travers de la pièce. Il s’est même cassé le bras. » Gaynor a noté une coïncidence peu commune. Quand le film « L’entité » fut filmé, l’acteur qui jouait le rôle du fils c’est cassé le même bras lors de cette scène particulière.

Carla Moran a été attaqué environs 15 fois durant les 10 semaines de l’investigation.

« Mais elle est devenu plus forte » dit Gaynor.  » et elle pouvait être en mesure de se rendre compte qu’elle n’était pas folle et qu’il y avait vraiment eu quelque chose. Elle est devenue plus forte, et à mons avis, elle lui a survécu. »

Carla Moran a déménagé cinq fois, mais l’entité l’a suivie. Par la suite elle a déménagé encore plus loin. « Pendant qu’elle changeait d’endroit » a indiqué Gaynor, « les phénomènes diminuaient, et après deux ans, les attaques se sont arrêtées complètement. »

Gaynor dit qu’il ne se sent aucun besoin de convaincre le monde de croire aux fantômes.

Dr. Thelma Moss & Dr. Barry Taff
Dr. Thelma Moss & Dr. Barry Taff

Qu’est devenu Carla Moran

32 ans plus tard qu’en est-il de Carla Moran ? Au dernière nouvelle, qui remonte en 2000-2001, elle subirait toujours certains phénomènes, y compris la sensation d’une présence invisible. Elle n’a pas élaboré là dessus concernant si les assauts sexuels avaient continué. Elle a également dit qu’elle souffrait d’un état médical important, possiblement cancer du pancréas.

Son fils raconte l’histoire : https://leblogdeletrange.net/doris-bither-ca-vous-dit-quelque-chose/

Le Film – player 01



Le Film – player 02


Reynald

J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Obsédé par la chasse aux fantômes et toutes les choses paranormales. Je passe beaucoup de temps (certains diraient trop de temps) à enquêter sur les fantômes et les esprits et à documenter les histoires et la communication paranormale..Bonne lecture.

2 commentaires

  1. Moi Je Dit que cette femme est courageuse j’aimerais tant la rencontrer,moi j’ai deja entendu plein d’histoire paranormals

    Note de l’Admin:
    j’ai edité ton Commentaire car les MAJUSCULES je n’aime pas, ca me fait penser au channel irc ou tu Cris ta colere en majuscule.J’ai aussi utilisé un phrasé plus conviviale que celui utilisé sur ce commentaire car beaucoup n’aime pas les commentaires Style SMS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctions de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Décliner
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Texte suggéré : L’adresse de notre site est : https://leblogdeletrange.net.

Commentaires

Texte suggéré : Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, ainsi que votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Texte suggéré : Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Texte suggéré : Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Texte suggéré : Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Texte suggéré : Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Texte suggéré : Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Texte suggéré : Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Où vos données sont envoyées

Texte suggéré : Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings
Fermer

Adblock détecté

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité

Et si vous le désactiviez ? La publicité participe au financement de la création de contenus exclusifs à un prix juste. Merci pour votre contribution.