Le trésor perdu de Cherokee Bad Boy… – Le Blog De L'Etrange
Medias

Le trésor perdu de Cherokee Bad Boy…

Henry Starr et né le 2 décembre1874, et décédé le 22 février 1921…

Henry_Starr_4_11032012Alias Cherokee Badman ou Cherokee Bad Boy, le mauvais garçon Cherokee, est l’un des hors-la-loi, les plus atypiques du folklore américain…

Il est décrit comme un bandit audacieux mais courtois…

Il est spécialisé dans le hold-up de banques. Si la génétique était responsable de tous nos vices, on pourrait dire que son ADN le prédisposait à tremper dans le crime…

Henry Starr était en effet le neveu de Sam Starr, l’un des membres du gang de Jesse James, et de Myra Maybelle Shirley Reed Starr 1848-1889, plus connue sous le nom de Belle Starr, qui fut une célèbre outlaw américaine…

Si on remonte encore plus loin dans sa généalogie, on découvre qu’il était aussi le petit fils de Tom Starr, dont les exploits étaient multiples : voles de chevaux, attaques de diligence et meurtres…

La vie d’ Henry Starr nous est connue en partie grâce à son autobiographie intitulée Thrilling Events: Life of Henry Starr…Henry_Starr_7_11032012

Le gangster est né le 2 décembre 1874, sur le Territoire indien, près de Fort Gibson, aujourd’hui rattaché à l’état de Oklahoma…

Il est arrêté pour la première fois en 1891 et envoyé à Fort Smith, dans l’actuel Arkansas, où il est accusé de vol de chevaux. Il est relâché assez rapidement, mais il semble que cet épisode ait marqué un tournant dans la vie du jeune homme…

1874073674_1367499128La carrière criminelle d’Henry Starr débute véritablement en 1892, alors qu’il n’a pas 20 ans. Il s’associe à un groupe de bandits appelés Kid Wilson, Frank Cheney ou Happy Jack. Le petit groupe s’attaque à plusieurs magasins, banques et trains, sur un territoire comprenant l’Arkansas, l’Oklahoma et le Kansas…

En décembre, Cherokee Bad Boy tire sur le Marshal Floyd Wilson, qui tentait de l’arrêter, et le tue. Néanmoins, dès l’été 1893, cinq des sept membres du gang ont été abattus. Henry Starr est donc le seul survivant avec Kid Wilson…

Les représentants de la loi les rattrapent à Colorado Spring en Juillet mais, sur les 20 000 $ subtilisés par les gangsters, les autorités n’ont récupéré que 1 460 $ en billets et 500 $ en or. Le reste du butin a disparu !…

En août, les journaux annoncent l’inculpation de Cherokee Bad Boy pour meurtre…

Le procès débute le 16 octobre 1893 et, le 4 novembre, le juge Isaac Parker condamne Henry Starr à la pendaison…

Après divers rebondissements annulation du jugement par la cour suprême, intervention héroïque de Starr lors de la rébellion d’un codétenu, etc…

Le jeune homme s’en tire finalement avec une peine de 15 ans de prison. Celle-ci est commuée par le Président Theodore Roosevelt et Cherokee Bad Boy est de retour en territoire indien en 1904…

Il semblerait que l’ancien gangster se tienne à carreau jusqu’en novembre 1907, date à laquelle l’Oklahoma devient officiellement le 46e État des États-Unis, après l’unification du Territoire de l’Oklahoma et du Territoire indien…

Craignant d’être extradé dans l’Arkansas, Henry Starr se cache dans les collines d’Osage où il retrouve d’anciens compagnons de route. Il est arrêté un mois plus tard, après une vague de braquages divers. Il risque une peine de 7 à 25 ans de prison, mais il est finalement relâché en 1913, après avoir promis de plus jamais mettre un pied dans l’Oklahoma…

Durant ces quelques années, il a eut l’occasion de rédiger sa fameuse biographie…

A peine a-t-il obtenu sa liberté sur parole que Henry Starr retombe dans le vice. En effet, au cours des six mois suivants, il aurait participé à 14 braquages de banques dans l’Oklahoma:

Butin des braquages de banques de l’Oklahoma entre septembre 1914 et janvier 1915:

08/09/1914: Keystone State Bank, Keystone, 3000$
30/09/1914: Keifer Central Bank, Kiefer, 6400$
06/10/1914: Farmers’ National Bank, Tupelo, 800$
14/10/1914: Pontotoc Bank, Pontotoc, 1100$
20/10/1914: Byars State Bank, Byars, 700$
13/11/1914: Farmers State Bank, Glencoe, 2400$
20/11/1914: Citizens State Bank, Wardville, 800$
16/12/1914: Prue State Bank, Prue, 1400$
29/12/1914: Carney State Bank, Carney, 2853$
04/01/1915: Oklahoma State Bank, Preston, 0$
05/01/1915: First National Bank, Owasso, 1500$
12/01/1915: First National Bank, Terlton, 1800$
12/01/1915: Garber State Bank, Garber, 2500$
13/01/1915: Vera State Bank, Vera, 1300$

En tout : 26553$ !!!

  • Le FBI désigne Cherokee Bad Boy comme ennemi public numéro un et sa tête est mise à prix pour 1000$…
  • Le bandit se trouve pourtant sous le nez des autorités puisqu’il s’est réfugié à Tulsa, dans le nord-est de l’État…
  • Le 27 mars 1915, sept cavaliers masqués tentent de cambrioler deux banques à Stroud, dans la même journée…

L’un d’entre eux est touché par un jeune tireur embusqué. Il s’agit d’Henry Starr…

Pour la seconde fois de sa vie, notre bandit est condamné à 25 ans de prison et conduit à McAlester. En dépit de son lourd passé, il bénéficie d’une nouvelle remise de peine en 1919…

Cette même année, Henry Starr fait ses débuts au cinéma dans un film muet intitulé Debtor to the Law et qui serait inspiré de son livre…

Henry Starr, y joue donc son propre rôle, celui d’un braqueur de banques…

Il semble que l’industrie cinématographique n’ait pas été suffisamment lucrative ou passionnante puisque Cherokee Bad Boy tente tour à tour un coup dans l’immobilier, une apparition dans un spectacle et une série de conférences sur les méfaits de la criminalité, avant de revenir à son métier de gangster…

Ainsi, pendant à tournage à Stroud, il aurait réalisé un vol à mains armées à Chandler, puis dans une banque de Davenport…

Henry Starr est d’ailleurs en négociation avec un studio californien lorsqu’il organise le cambriolage de la banque de Harrison en Arkansas…

C’est au cours de ce hold-up où il se rend, non pas à cheval, mais à bord d’une automobile Nash, qu’il trouve la mort, le 22 février 1921. Il ignorait, en effet, que le directeur de la banque, William Myers, avait fait installer un piège : une winchester automatique cachée dans une niche…

Les historiens estiment que, durant ces 32 ans de carrière, Henry Starr aurait attaqué une vingtaine de banques et volé 60 000 dollars, soit plus que les gangs des Dalton et de Jesse James réunis. Selon les propres aveux du bandit, le butin des hold-up serait caché près de la frontière de son Etat natal…

D’aucuns pensent qu’il se trouverait quelque part sur la rive de la rivière Cimarron, dans le comté de Stevens au Kansas. Cela représenterait une zone de plus de 1 000 m2 à explorer!…

Le lien : http://historizo.cafeduweb.com/lire/13252-19eme-siecle-20eme-siecle-western-far-west-henry-starr-etats-unis-outlaws-bandits-oklahoma-gangsters.html…Henry_Starr_6_11032012

Signé : castor

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctions de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Décliner
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Texte suggéré : L’adresse de notre site est : https://leblogdeletrange.net.

Commentaires

Texte suggéré : Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, ainsi que votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Texte suggéré : Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Texte suggéré : Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Texte suggéré : Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Texte suggéré : Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Texte suggéré : Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Texte suggéré : Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Où vos données sont envoyées

Texte suggéré : Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings