Le “monstre” de Flatwoods – Le Blog De L'Etrange
Témoignage

Le “monstre” de Flatwoods

Le 12 septembre 1952 vers 19 h 15 au crépuscule, à Flatwoods (Comté de Braxton, Virginie Occidentale), Neil Nunley, Ronnie Shaver, Theodore Neal, Fred May et son frère Eddie jouent sur le terrain de football américain près de l’école de Flatwoods quand leur attention est attirée par un grand objet flamboyant descendant lentement du ciel et disparaissant dans les arbres d’une colline voisine. 4 des enfants témoins, de gauche à droite : Tommy Hyer, Freddie May, Edison May (devant) et Neil Nunley (derrière). Incrusté, un dessin de Fred May4 des enfants témoins, de gauche à droite : Tommy Hyer, Freddie May, Edison May (devant) et Neil Nunley (derrière). Incrusté, un dessin de Fred MayParmi eux, Fred et Eddie May veulent en savoir plus. Ils s’arrêtent passent chez eux pour récupérer des lampes torches et sont suivis par leur mère, Kathleen May, esthéticienne, lorsqu’elle apprend leur projet. Gene Lemon, un voisin de 17 ans, jeune recrue de la Garde Nationale, les rejoint avec son chien alors qu’ils grimpent la montagne.

Au bout de quelques minutes, ils se rendent compte de la présence dans la zone d’une brume semblable à du brouillard transportant une odeur de métal brûlé. Les yeux leur piquent. A un moment de leur trajet, le chien parti devant eux se met à aboyer, et s’enfuit.

Fred et Eddie May, dépassant le dernier tournant du chemin qui leur masque la lumière rouge, découvrent à une quinzaine de mètres sur leur droite un grand objet sombre de la taille d’une maison, pulsant sur le sol.

Bien que le groupe soit toujours très incommodé par l’odeur, tous continuent à diriger vers l’objet sombre, quand un bruit à leur gauche, près d’un vieil arbre, attire soudain leur attention. Kathleen crie à Lemon qu’elle voit 2 yeux sous un chêne, comme ceux d’un opposum ou d’un raton laveur. Nunley dirige sa lampe-torche dans cette direction, et tous voient un « être monstrueux » avec une face rouge et des sortes d’yeux d’où luisant d’une lumière vert-orange. La tête semble encapuchonnée dans une sorte de cosse translucide, au sommet d’un corps conique. La créature pire que Frankenstein semble se déplacer de manière uniforme, sans à-coups, de sorte que certains l’imaginent flotter lentement dans leur direction, montrant de terribles serres (Nunlay pense qu’elle veut plutôt se diriger vers l’objet). Le groupe, terrifié, s’enfuit de la montagne.

Fred May le décrira comme ceci : Cela faisait un peu plus de 12 pieds jusqu’à cette branche, et il [le « monstre »] se situait devant et sous cette branche, alors nous en avons conclu qu’il mesurait 12 pieds de haut environ… Je ne faisait pas la moitié de sa taille. C’était grand. Cependant il dira également : C’était mécanique et ce n’était pas vivant. Peut-être qu’à l’intérieur il pouvait y avoir quelque chose qui était vivant, mais ce que j’ai vu était soit un vaisseau spatial, soit une sorte de combinaison. Quelque chose qu’il portait. C’était mécanique !

Kathleen May, elle dira : J’étais proche de lui à la distance d’une voiture, une petite voiture… J’étais suffisamment proche pour qu’il éjecte de l’huile sur tout mon uniforme. Par contre elle dément la présence de bras : Il n’avait pas de bras. Le dessin a montré des bras, mais il n’en avait pas. Cela avait plutôt l’air d’antennes qui en sortaient, entre le corps et la tête.

Lorsque le groupe arrive chez les May, Kathleen appelle des personnes de sa connaissance ainsi que le Sheriff Robert Carr. Les garçons sont incapables de s’exprimer correctement jusqu’à 1 h 30 après les événements.

Un petit groupe armé de fusils arrive sur les lieux. Ils reviennent sans avoir rien vu de particulier.

Un journaliste local, A. Lee Stewart Junior, du Braxton Democrat, convainc Lemon de retourner sur les lieux avec lui. Ils rentrent également bredouille, tout en ayant senti cette odeur métallique.

Le lendemain matin à 7 h, Stewart revient sur les lieux. A l’endroit où les témoins disent avoir vu l’objet pulsant, il trouve l’herbe haute écrasée, selon un cercle d’environ 4,50 m de diamètre. Egalement, il découvre des traces de patins parallèles (espacées d’environ 3 m), partant de l’arbre où la créature a été vue jusqu’à l’emplacement de l’objet. Les marques ne sont pas profondes et ne sont visibles que dans l’herbe, pas dans le sol.

Afficher plus

Reynald

J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Obsédé par la chasse aux fantômes et toutes les choses paranormales. Je passe beaucoup de temps (certains diraient trop de temps) à enquêter sur les fantômes et les esprits et à documenter les histoires et la communication paranormale..Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctions de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Décliner
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Texte suggéré : L’adresse de notre site est : https://leblogdeletrange.net.

Commentaires

Texte suggéré : Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, ainsi que votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Texte suggéré : Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Texte suggéré : Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Texte suggéré : Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Texte suggéré : Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Texte suggéré : Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Texte suggéré : Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Où vos données sont envoyées

Texte suggéré : Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings