LE CHÂTEAU DE COMBOURG – Le Blog De L'Etrange
Paranormal

LE CHÂTEAU DE COMBOURG

Voyez me dit le guide, c’est là, dans cette petite pièce, qu’a été entreposée la fameuse momie !

Je pénètre derrière lui dans la chambre d’enfant. En face du petit lit, se tient une commode banale. Mais ce qui s’y trouve est bien loin de l’être : je ne peux m’empêcher de faire un pas en arrière, en apercevant le cadavre momifié du célèbre chat du château de Combourg…Le corps du félin est intact. Seul manque les poils. Mais l’animal, emporté sans doute par la mort en pleine position d’attaque, est effrayant, avec ses machoires grandes ouvertes sur des petites dents pointues, ses yeux jaunes sans lumière.

La plupart des visiteurs ne supportent pas ce spectacle, me dit mon accompagnateur.

Surtout lorsqu’ils connaissent la légende s’y rattachant. Je m’efforce de plaisanter, peu soucieux de me laisser gagner par l’inquiétante atmosphère de ces lieux. Un fantôme, au 20° siècle, on n’y croit plus, n’est-ce pas, fût-il celui d’un inoffensif chat noir…Au moment où nous rions ensemble, la porte de la chambre se ferme d’elle-même avec violence, nous enfermant.

Ne vous inquiétez pas j’ai l’habitude ! C’est le fantôme ! C’est sa manière à lui de nous faire comprendre qu’il est bien là..!

Ici à Combourg, dans cette jolie bourgade bretonne, située à une trentaine de kilomètres de Rennes, tout le monde croit dur comme fer à la légende qui se rattache au célèbre château. Une légende inoubliable, puisqu’elle a traversé les siècles, depuis le quatorzième, époque où fut reconstruite une partie du domaine et où se déroulèrent les faits donnant naissance à la légende.

Le Château de Combourg

Dans le pays des chevaliers de la Table Ronde, non loin de cette forêt de Brocéliande, domaine de l’enchanteur Merlin et de la fée Morgane, les contes qui se rapportent au château sont aussi nombreux qu’énigmatiques. Dès le cinquième siècle, des moines irlandais s’installent là, Combourg n’est alors qu’un petit village. Mais, déjà, vient d’y jaillir une fontaine miraculeuse, dont l’eau a le pouvoir de rendre la vue aux aveugles. Plus tard, un lac surgit mystérieusement au pied du château et son eau trop calme reflète encore aujourd’hui, par beau temps, les hautes tours du manoir. Le bâtiment résista aux luttes féodales qui déchirèrent la Bretagne au Moyen-Âge. Il sortit indemne de la guerre de Cent ans et s’enorgueillit alors d’un nouvel édifice, la tour du maure, en souvenir des Croisades. La Tour du Chat, elle, fut construite un peu plus tard. C’est le lieu maudit du château, là d’où partent, dit-on, tous ces sortilèges…La tradition médiévale conduisit, en effet, les seigneurs des lieux à emmurer un chat noir à l’intérieur des parois de pierre de la tour à peine terminée. Chat noir égal Diable, prétendait la sagesse populaire. Le capturer et le tuer à l’intérieur de la tour était une manière de se protéger du démon. C’est ce que l’on fit, en grande pompe. Le malheureux animal fut donc jeté dans un réduit minuscule aménagé dans la pierre et proprement scellé ensuite. Il dut y périr d’asphyxie.

Mais le mauvais sort était conjuré et les châtelains dûment protégés des maléfices du Malin. C’était compter sans la revanche des esprits. Le chat noir se mit, en effet, à hanter les couloirs du château. Certains l’ont vu, d’autres entendu. Dans le hall du bâtiment principal, le visiteur peut même acheter une carte postale à l’effigie de cet animal ensorcelé qui, bientôt, s’adjoignit un maître…Car le marquis de Coëtquen promène, lui aussi, son fantôme dans le château, depuis sa mort, survenue au milieu du 18° siècle..! Le marquis était un des seigneurs de Combourg. Il perdit une jambe à la bataille de Malplaquet et s’éteignit dans son lit en 1727. Depuis, chaque nuit du 23 décembre, il balade sa jambe de bois d’escalier en couloir, toquant aux portes de tous ceux qui logent là, faisant trembler de peur, par sa simple présence, les habitants qui se succédèrent ici. Pourtant, assure-t-on, il n’a rien de malfaisant et n’a jamais fait de tort à personne. L’actuel propriétaire de Combourg, Géraud de la Tour du Pin-Verclause, s’en arrange fort bien, en digne descendant de François René Chateaubriand, cet écrivain français dont l’enfance s’écoula dans ces murs, à l’intérieur de ces vastes salles ombreuses et solennelles, dans ce parc où le mugissement du vent ressemble tant aux plaintes sinistres de quelque trépassé.

Le Chat Noir tel qu’il a été retrouvé.

L’auteur, dans ses Mémoires d’outre-tombe, évoque son enfance solitaire, ses nuits peuplées de cauchemars, dans cette petite chambre située au sommet de la tour du Chat, si loin des appartements de ses parents, de ses frères et soeurs. Le hululement des chouettes, le craquement du soupirail malmené par la bise, étaient bien faits pour nourrir l’imagination brillante du futur écrivain. Par les récits de sa mère, il connaissait bien l’existence du chat et de l’homme à la jambe de bois.  » Les gens étaient persuadés, écrit-il dans les Mémoires d’outre-tombe, qu’un certain Comte de Combourg, à jambe de bois, apparaissaît à certaines époques et qu’on l’avait rencontré dans le grand escalier de la tourelle. Sa jambe de bois se promenait aussi quelquefois seule, accompagnée d’un chat noir. Chateaubriand rapporte par ailleurs que son propre père aurait aperçu le fantôme, un jour qu’il se trouvait dans le grand salon du château. Un homme difforme lui serait apparu, qu’il n’aurait réussi à renvoyer dans les ténèbres qu’en le menaçant d’un tisonnier à la pointe rougie sur la braise… Quant au chat, l’auteur des Mémoires n’en parle pas, et pour cause : son squelette ne fut découvert qu’après sa mort, en 1876, quand Geoffroy de Chateaubriand, son petit-neveu, décida de restaurer le domaine dévasté par la Révolution. Le cadavre momifié, mis à jour au moment des travaux, fut installé dans la petite chambre de l’écrivain.

Chacun peut aller le contempler, aujourd’hui, au risque de se faire enfermer à double tour par le fantôme bien connu….

Enquête : Olivier Laraque

Afficher plus

Reynald

J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Obsédé par la chasse aux fantômes et toutes les choses paranormales. Je passe beaucoup de temps (certains diraient trop de temps) à enquêter sur les fantômes et les esprits et à documenter les histoires et la communication paranormale..Bonne lecture.

10 commentaires

  1. Ben justement hier,il y avait l’emission « la soirée de l’étrange ».Et ils ont parlés de cette histoire de la jambe de bois… Une Humoriste Actrice:Armelle,est allée dans le chateau de Combourg.Il y avait avec elle Un voyant,la propriétaire de ce lieu et une voyante.Ils ont fait une scéance de Spiritisme pour en savoir un peu plus sur l’esprit de la jambe de bois.Apparament il etait vraiment là car ils avaient posés leurs mains sur une petite table et ils demandaient  si il est là faut qu’il montre sa présence.Et la table ce mit à Bouger en rotation mais surtout de droite à gauche.Mais un moment la table se pencha vers Isabelle (la voyante) et s’arrêta de bouger.Alors Isabelle disa qu’elle sentait en elle une fatigue arrivée.Après la table se posa au centre et s’arrêta pour de bon,Isabelle pleure car elle en était très fatiguée elle était tant fatiguée que sa? Ben oui elle en a même quittée la salle pour se reposer.Isabelle disa qu’elle n’a jamais connu en tant que carrière cette fatigue comme cela. Après Armelle accompagnée du voyant vont dans une salle très spéciale dont: la chambre de la jambe de bois et là il se passe un truc très étrange,car dès l’arrivé dans la chambre le voyant ce sent très très mal il sent un mal,une fatigue. Il en souffre vraiment,qu’il ne peut pas continuer a en savoir un peu plus alors ils sort de la chambre et Armelle s’inquiète donc ils quittent la salle tout les deux et ils s’en vont dans la salle à manger se reposer.Le voyant conclus que la jambe de bois ne veut pas de garçons dans la chambre.Armelle propose au voyant d’y aller toute seule dans la chambre et faire des photos pour que le voyant puisse en savoir plus.Armelle va dans la chambre toute seule tout se passe bien elle prends des photos.. Elle revient dans la salle à manger rejoindre le voyant.Elle lui montre les photos,elle en avait fait trois,le voyant prends la photo du lit est essaye de voir ce qui c’etait passé dans le futur.Il ressent une puissance l’envahir il dit que la jambe de bois souffrait il pensait à son enfant qui etait mort mais la jambe de bois souffrait enormement et le voyant ressentait ça.Un peu plus tard tout l’équipe sors du chateau et laisse Armelle seule dans le chateau avec des caméras que elle tient.Elle doit aller dans une salle la plus fréquenté par la jambe de bois.Elle y va toute seule pour se donner du courage elle chante. Mais elle arrive dans une chambre elle le dit à l’équipe mais l’équipe de répond pas elle commence à avoir très peur donc elle se dit que elle va descendre par les escaliers le plus fréquenté de jambe de bois.Elle descent mais elle entends un bruit elle commence à crier elle crie elle crie,elle a super peur. Elle va rejoindre l’équipe et leurs raconte tout elle dit que elle a eu super peur… En conclusion: Armelle pense qu’elle a croisé la jambe de bois mais cela reste toujours un mystère.

  2. j’ai vu aussi ce reportage,c’est a mourrir de rire,tres bon comediens les 2 voyants.Mais si vous avez ecouté les commentaires de bruno solo,ils sont pertinent car si le fameux jambe de bois ne supportait pas la presence d’un homme dans cette piece QUE FAIT DONC LE CADREUR ??? Pourquoi n’a t’il lui rien senti ?J’ai surtout l’impression qu’on c’est servi de cette histoire pour essayer de faire remonter l’audimate de cette emission qui est en perte de regime car presenté par 2 guignols qui non seulement se moque de tout et de n’importe quoi mais que en plus font venir des humoriste pour detendre l’atmosphere.QUAND aurons nous le droit d’avoir une EMISSION presentée par un vrai presentateur,qui sera pris au serieux et qui n’invite pas les dernieres baltringues pour faire remonter l’audimate.

  3. J’ai trouvé ce reportage absolument ridicule, on n’y croit pas un instant, de plus en surfant sur le net, on ne trouve pas mention d’un quelconque fantôme dans ce château contrairement à certains autres… Bruno Solo a beau être un incrédule de première, je pense que sur ce coup-là, il a eu entièrement raison et je partage son opinion. Ce château est peut-être connu d’amateurs éclairés de Châteaubriand qui y a séjourné mais moi qui habite dans la région nantaise, je peux vous dire que sa réputation n’est pas parvenue jusqu’à moi qui m’intéresse pourtant aux phénomènes paranormaux et inexpliqués en simple curieuse bien sûr…

    1. Bonsoir à tous.
      Bien que vos commentaires datent de deux ans,  je me permet de répondre à quelques sceptiques de cette histoire…
      j’habite et j’ai toujours habitée à quelques kilomètres de château de Combourg.
      Les gens de la région connaissent tous l’histoire de ce château. Le Château de l’écrivain, le château du Lac Tranquille,  le château et le chat noir…. et oui ce sacré chat noir!!… personnellement, l’histoire de la jambe de noir, connaît pas. En fait, j’ai beau être de la région, les mémoires d’outre tombes, ben, il faut se les faire!!! 2 sacrés pavés à lire!
      Alors la jambe de bois, c’est possible, pourquoi pas!!
      Mais le chat noir, je persiste et je signe, une légénde oui, mais une vraie.

      Je me souviens qu’étant petite, mes parents allait faire leur course à Combourg, on passait toujours devant ce château. Etant petite, les histoires de château, ça fascine toujours.
      Alors passant devant assez souvent, je m’amusait à regarder vers les fenêtres, les lucarnes, les meurtrières…. et un jour, je vis un chat, noir, me regardant droit dans les yeux à travers une fenêtre. Evidemment, à l’âge que j’avais (5 ou 6 ans) je ne connaissais pas cette légende.
      J’ai même dit à ma mère « maman, maman, à la fenêtre là-haut, il y a un chat noir, il nous regarde! » et ma mère « mais arrête de dire n’importe quoi!! »…. 
      Alors que vous y croyez ou pas, que cette histoire soit vrai ou pas, ce chat, j’ai certainement dû le voir, je ne l’ai pas inventée…

  4. ils nous prennent vraiment pour des buses sur TF1 avec leur émissions sérieux…Autant rien faire c’est beaucoup mieux

  5. Tout à fait d’accord avec emmaline 😉 j’avais aussi vu l’émission. Ridicule, comme souvent malheureusement, dans ce genre d’émission grand public. J’ai déjà visité le château de Combourg, j’ai jamais entendu parlé d’histoires de fantômes et je n’ai rien senti là bas en tout cas 😉

  6. pas du tout d’accord avec vous, moi j’y crois à 100% je verrai pas pk ils truqueré surtout qu’en plus sa existe vraiment. Peut etre que ceux qui y croivent pas devraient aller a la place d’Armelle et on verait.

  7. « je verrai pas pk ils truqueré  »
    Ben je sais pas, pour faire de l’audience par exemple …
    Ce n’est pas parce que certains phénomènes existent que tout ce qu’on voit à la télé est à gober 😉

  8. J’ai vu les commentaires qui ont été laissés avant , et je dois dire que je suis outré de voir que des personnes osent dire que tout cela n’est qu’une histoire . J’ai déjà vécu des choses comme celles là , des contacts avec l’au-delà ( écriture automatique , présences etc … ) . Avant , j’étais très sceptique jusqu’au jour où j’ai commencé à me rendre compte que nous ne sommes pas si seuls sur Terre et que les esprits existent .
    Je n’ai beau avoir que 17 ans ( et très mature pour mon âge ) , jamais une personne n’a réussie à expliquer ce que j’ai vécu . Mystère !

  9. On ne dit pas que ce genre de phénomènes n’existent pas, on est un sur un blog dont c’est le thème majeur alors ce serait déplacé … on dit juste que tout ce qu’on voit à la télé n’est pas forcément réel et parfois arrangé afin de faire de l’audience. Ca ne remet pas en cause l’existence de tels phénomènes en soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctions de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Décliner
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Texte suggéré : L’adresse de notre site est : https://leblogdeletrange.net.

Commentaires

Texte suggéré : Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, ainsi que votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Texte suggéré : Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Texte suggéré : Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Texte suggéré : Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Texte suggéré : Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Texte suggéré : Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Texte suggéré : Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Où vos données sont envoyées

Texte suggéré : Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings