La véritable histoire qui a inspiré le scénario de  »la colline a des yeux » – Le Blog De L'Etrange
Témoignage

La véritable histoire qui a inspiré le scénario de  »la colline a des yeux »

Voici l’histoire dont c’est inspiré Wes Craven pour réaliser La Colline a des yeux

Cette histoire a été retrouvé dans les registres de la prison de Newgate (« calendriers de Newgate ») qui recensent tous les crimes des assassins passés par la dite prison . Certains historiens doutent de la véracité de cette macabre histoire…aujourd’hui cette histoire est resté dans la légende et est devenue une partie de l’industrie touristique d’Edimbourg.

Alexandre Sawney Bean est né sous le règne du roi James I d’Ecosse au XVème siècle, dans la région du Lothian . Fils d’un défricheur de haie, ce jeune homme tente un moment de suivre les pas de son père mais par paresse et par manque de goût pour le travail honnête, il décide de vivre d’autre chose…


Il rencontre sa femme Agnès Douglas (dont on disait qu’elle était une sorcière…) qui a le même mépris pour le travail honnête. Ils parcourent les villes écossaises et décident de se bâtir un « chez soi » dans une caverne, dans la région du Galloway, au Sud du pays. Cachés dans cette caverne de plus de 200 yards ( un peu moins de 200 mètres !) creusée dans la roche., le couple et leurs nombreux enfants et petits enfants, vivront plus de 25 ans dans cette grotte avant d’être découverts…
Au début les forfaits du couple se limitent au vol et au brigandage, puis rapidement aux meurtres de voyageurs égarés, mais toujours pour des motifs purement mercantiles…Ils n’utilisent alors que l’argent volés et pas les différents objets dérobés car ces derniers seraient facilement reconnaissables. Mais au fur et à mesure des années, la famille s’agrandit énormément, les enfants et les petits enfants s’accumulent, parfois produits d’incestes multiples , ce qui a forcément conduit à la naissance d’enfants mal formés ou autre… ( entre frères et sœurs, père et filles, entre grand père et petites filles…). Les bouches à nourrir devenant de plus en plus nombreuses, la famille fini par atteindre le nombre 46 membres dont 8 fils, 6 filles, 18 petits fils et 14 petites filles !


Pour subvenir à leur besoin, ils décidèrent alors de prendre au piège les voyageurs égarés et les petits groupes, de les voler puis de les tuer, pour ne pas qu‘il y ai de témoins. Mais très vite cette bande de voleurs et d’assassins se transforma en horde cannibale… en effet, pourquoi gâcher ainsi le corps de leurs victimes alors qu’ils pouvaient nourrir toute la famille avec…(gloups) ? C’est en tout cas la logique qui germa dans le cerveau, forcément dérangé, du chef de famille: Alexandre Sawney Bean. A chaque sorties nocturnes (de véritables guet- apens étaient organisés par Sawney), les membres de la famille ramenaient le corps de leurs victimes, les démembraient et conservaient les restes (en les faisandant). Mais il arrivait parfois que la viande soit trop pourries pour être mangée, les méthodes de conservation de la viande n’étant pas maximales en plein XVème siècle ! La famille jetait alors les restes immangeables à la rivière. De nombreux témoins virent des restes de membres humains flotter des kilomètres plus loin en bas de la rivière mais personne ne pu faire le rapprochement, la famille étant inconnue des villages alentours, car les membres de cette dernière vivaient dans la caverne, la journée…De nombreux innocents, voyageurs et rôdeurs malchanceux, en feront d’ailleurs les frais durant longtemps, en étant accusés puis lynchés par la foule, les villageois alentours les accusant à tort d’être les détrousseurs et les assassins responsables des ces actes ignobles…
25 ans de meurtres et de cannibalisme se terminèrent, alors lorsque la famille s’attaqua à la victime de trop…

Une nuit, un mari et son épouse revinrent d’une foire et passèrent par la forêt, terrain de chasse de la famille Bean. Celle ci tendit alors un piège au couple. Mais leurs victimes furent plus coriaces que prévu, et notamment le mari qui, sachant manier sa monture et son épée, donna du fil à retordre aux dizaines de membres de la famille d’Alexandre Sawney Bean . L’épouse fut attrapée, battu à terre et tué par les enfants de Bean. Pendant ce temps, le mari continuait à défendre chèrement sa vie lorsque un groupe important d’hommes revenant, eux aussi, de la foire arriva sur les lieux. La famille Bean s’enfuit alors dans les bois.
Le roi James IV d’Ecosse, ayant depuis quelques temps entendu parler d’atrocités commises dans la région, déclencha une battue pour retrouver les membres de cette famille meurtrière. Il mena la chasse avec 400 hommes et des dizaines de limiers et trouva enfin l’antre de la famille cannibale. D’innombrables restes humains, et des dizaines d’os humains en tous genres furent retrouvés. On évaluera alors le nombres de victimes à plus de milles…
La famille Bean fut capturée et emprisonnée à la prison de Tolbooth à Edimbourg . Les enfants furent transférés dans les prisons de Leith et de Glasgow, puis furent promptement jugés et exécutés. Avant cela les hommes furent amputés des mains, des pieds, puis vidés de leurs sangs. On obligea les femmes et les enfants à regarder puis ils furent brûlés vifs.

Cette histoire fait partie du folklore britannique et écossais et beaucoup d’historiens réfutent la véracité de cette histoire, et ce pour plusieurs raisons.
D’abord, aucune source écrite officielle ne mentionne l’arrestation des Bean. Ensuite les diverses sources postérieures ( souvent des sortes de journaux de l’époque, souvent sources de rumeurs en tout genres) nous donnent des données chronologiques bien différentes, les diverses sources évaluant cette affaire à plus de 150 ans d’écart selon la source. De plus il est difficile de croire que de tels meurtres de masse aient pu avoir lieu sur une zone géographique aussi réduite sans que les pouvoirs en place aient entrepris une quelconque opération .Certains pourront argumenter à raison que cette partie de l’Ecosse était connue pour sa situation anarchique…

D’autre historiens pensent que cette légende est née de la propagande anti écossaise ourdit par le pouvoir royal pour prouver aux sujets de sa majesté, la diabolique nature des écossais alors révoltés contre la couronne anglaise. On sait aussi que durant cette période, l’Ecosse connue une période de famine et que beaucoup de cas de cannibalisme furent avérés. Peut être que cette légende macabre eu pour origine cette triste réalité…
Ainsi d’autre histoires identiques à celle de Sawney furent racontées dans d’autres régions écossaises (notamment celle de « Christie Cleek » ). On peut dire que la légende de la Famille de Sawney Bean fait partie du folklore écossais, et que cette histoire est certainement utilisée aujourd’hui pour effrayer les bambins écossais qui ne veulent pas dormir…
Cette histoire légendaire est aujourd’hui largement connu partout en Ecosse, et des dizaines de livres, de romans, de magazines, de journaux, de chansons, de documentaires ou de films ont depuis évoqué l’histoire macabre de cette famille hors du commun . C’est de cette histoire que Wes Craven s’est inspirée pour faire son film d’horreur dans les 70‘, aujourd’hui objet d’un remake tout aussi horrifique: « La colline a des yeux »…

Où sont la vérité et le phantasme dans cette horrible histoire de cannibalisme de masse … ?
Nul ne le sait vraiment…

 

Source: http://films-horreur.blogs.allocine.fr/index.blog?blog=films-horreur&themeID=20998

Afficher plus

Reynald

J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Obsédé par la chasse aux fantômes et toutes les choses paranormales. Je passe beaucoup de temps (certains diraient trop de temps) à enquêter sur les fantômes et les esprits et à documenter les histoires et la communication paranormale..Bonne lecture.

2 commentaires

  1. J’ai vu la version remasterisée que je trouve particulièrement violente mais je n’ai pas vu celle des années 70!!

    Cette histoire est tout de même abominable, excellent article!

  2. l’original est vachement mieux je trouve…le remake est hard core je suis d’accord avec toi

    mais si cette histoire est vraiment réelle ça fait flipper

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctions de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Décliner
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Texte suggéré : L’adresse de notre site est : https://leblogdeletrange.net.

Commentaires

Texte suggéré : Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, ainsi que votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Texte suggéré : Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Texte suggéré : Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Texte suggéré : Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Texte suggéré : Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Texte suggéré : Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Texte suggéré : Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Où vos données sont envoyées

Texte suggéré : Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings