Paranormal

La maison hantée de Saint Quentin

Depuis quelques mois mon mari et moi ne dormons plus. Des bruits étranges, des cris étouffés, des coups frappés dans les parois ou le plafond de notre vieille maison nous tiennent éveillés et nous terrorisent.
Au début cela nous amusait, nous nous sentions presque fiers de notre « fantôme », nous en plaisantions volontiers et racontions ses « frasques » à nos amis. Mais tout a changé il y a environ trois mois, au cours de la nuit de Noël que nous fêtions en famille. D’habitude les turbulences ne survenaient que lorsque nous étions seuls. De préférence aux heures de tendresse! Jamais il n’y eut d’esclandre public. Les rares amis qui venaient passer la soirée avec nous, dans l’espoir de rencontrer le grand frisson, repartaient toujours déçus.
Or, cette nuit-là, vers minuit, nous entendons, en provenance du grenier, comme un bruit de chaînes et des gémissements insoutenables. Accompagné de mon frère, mon mari prit sa carabine de chasse, l’arma et monta au galetas, l’arme pointée vers le mystère.

Deux coups de feu

Apeurées, ma mère, une vieille tante, ma belle-sœur et moi-même attendions, le cœur battant, ce qui allait se passer. Tout d’abord le bruit cessa, un silence à couper au couteau s’installa. Puis, brusquement, un hurlement terrifiant nous glaça les sangs, immédiatement suivi de deux coups de feu assourdis.
Je perçus le bruit d’une galopade en provenance du grenier. Nos deux hommes réapparurent, ébouriffés, très pâles, essoufflés, les yeux hagards.

Que s’est-il passé? demandai-je à mon mari, en proie à la plus vive inquiétude.

Il faut appeler la police! haleta-t-il en se servant à boire un verre d’alcool.

Je me précipitai vers le téléphone et décrochai le combiné. Mais je n’obtins pas la tonalité. Ma mère essaya à son tour, vainement.

Que s’est-il passé là-haut? insistai-je. Qu’avez-vous trouvé là haut? Répondez, bon sang !

Ne touche à rien

Mon mari et mon frère me lancèrent un regard si bizarre, que je baissai les yeux la première.

Tu peux monter voir ! Mais ne touche à rien ! Faut aller chercher les flics en voiture, si ce putain de téléphone est en panne !

Malgré ma peur, je voulus en avoir le coeur net et je montai au grenier à mon tour. Je m’y aventurai lentement, prudemment, mais follement curieuse de ce que j’allais trouver.
Soudain, je tressaillis. A la lueur de ma torche, je vis à mes pieds une flaque d’un liquide visqueux, rouge sombre, que je pris pour du sang. Mais personne ne se trouvait alentour. Ni fantôme ni cadavre. Je redescendis, presque déçue, et lançai aux hommes:

Un peu de sang

Il n’y a rien là-haut! Qu’un peu de sang? Vous allez me dire sur qui vous avez tiré!

Mon mari me regarda d’une façon étrange, inhabituelle.

Les gendarmes, alertés par mon frère, vinrent avec un chien policier. Ils fouillèrent la maison de fond en comble, prélevèrent des échantillons du « sang » dans notre grenier, promenèrent le chien un peu partout.

L’animal devint comme fou

Devant la tache suspecte, l’animal devint comme fou, se mit à gémir, à hurler à la mort, à se débattre. Il réussit à s’arracher à la poigne du gendarme qui le tenait et s’enfuit en aboyant sauvagement.
L’enquête tourna court, on nous accusa même de nous être moqués de la police après une nuit de beuverie! Le dossier fut refermé sans suite.Depuis j’ai peur !
Car presque toutes les nuits la sarabande reprend, avec des bruits de chaînes et des gémissements sinistres.
Et voilà que ce matin, au plafond du living, exactement sous l’emplacement du grenier où mon mari avait tiré sur la « chose », j’ai vu apparaître une tache rouge sombre qui s’est progressivement transformée en gouttelettes gluantes.
Toutes les deux minutes une de ces gouttes tombe sur le plancher…
Les gendarmes refusent de se déplacer à nouveau et nous conseillent de consulter un psychiatre. Notre curé qui a dix paroisses à desservir refuse lui aussi de venir désinfecter notre maison.
Que dois-je faire maintenant? Qui peut m’expliquer ce qui se passe ?

Témoignage de Mme Jeanne B. Le M. Bretagne (1990)

Reynald

J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Obsédé par la chasse aux fantômes et toutes les choses paranormales. Je passe beaucoup de temps (certains diraient trop de temps) à enquêter sur les fantômes et les esprits et à documenter les histoires et la communication paranormale..Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctions de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Décliner
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Texte suggéré : L’adresse de notre site est : https://leblogdeletrange.net.

Commentaires

Texte suggéré : Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, ainsi que votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Texte suggéré : Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Texte suggéré : Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Texte suggéré : Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Texte suggéré : Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Texte suggéré : Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Texte suggéré : Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Où vos données sont envoyées

Texte suggéré : Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings
Fermer

Adblock détecté

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité

Et si vous le désactiviez ? La publicité participe au financement de la création de contenus exclusifs à un prix juste. Merci pour votre contribution.