Rennes le Château : touchée par un fantôme – Le Blog De L'Etrange
Paranormal

Rennes le Château : touchée par un fantôme

  • Rennes le Château

  • Tour Magdala Rennes le Château

    Tour Magdala Rennes le Château

    Rennes le Château : le temple des chercheurs de trésors, des traqueurs d’énigmes, des amoureux de mystères. Chacun vient y chercher ce qui l’intéresse et repart déboussolé, amoureux des lieux, avec cette très nette impression qu’il y reviendra, encore et encore.
    Dan Brown lui aussi a succombé aux charmes de Rennes le Château et ses environs, son Da Vinci Code s’en inspire et lui a porté chance. Steven Spielberg lui même serait passé dans la région de Rennes le Château, plus spécifiquement à Bugarach, afin de décider s’il serait intéressant de faire des prises de vue de la montagne pour son excellent film alors encore en cours d’étude : « rencontre du troisième type », finalement, il n’a pas retenu le pech du Bugarach pour son film, mais il a dû s’en inspirer dans son scénario, car les ufologues savent bien qu’il existe des légendes d’ovnis et de base souterraine sous cette montagne.


    • L’Abbé Saunière

    Loin de toutes ces histoires fantastiques qui émerveillent chacune son public, nous sommes allé, il y a de cela quelques années, visiter le domaine de l’Abbé Saunière.
    L’Abbé Saunière, que l’on nomme aussi l’Abbé aux milliards, aurait trouvé un immense trésor qui lui aurait valu d’être aujourd’hui connu dans le monde entier : une foule de chercheurs hétéroclites viennent chercher à Rennes le Château ce fameux trésor. Australie, Afrique du Sud, Etats Unis, Grande Bretagne, Allemagne, Hollande, Espagne, Italie, France, tous les pays sont représentés par les nombreux visiteurs de Rennes le Château.

    Grâce à la fortune qu’il aurait su trouver, l’Abbé Saunière a fait construire une magnifique demeure, la Villa Béthania, ainsi qu’un beau jardin, entouré de murs et orné de deux tours, l’un en pierre, la tour Magdala, et l’autre de verre. Il a aussi fait aménager l’église de Rennes de Château qui mérite à elle seule le détour : accueilli par un diable boiteux, les visiteurs ne peuvent qu’admirer les tableaux, le chemin de croix, les sculptures que l’Abbé Saunière a soigneusement fait disposer dans son église.

    • Un fantôme à Rennes le Château?

    Le jour de notre visite, alors que nous étions dans la salle du rez-de-chaussée du musée (celle qui donne

    Diable Rennes le Château

    Diable Rennes le Château

    vers les toilettes, pour ceux qui connaissent), il m’est arrivé quelque chose de spécial, quelque chose que je n’oublierai jamais.
    Mon mari venait de rentrer dans les toilettes. J’étais seule, un couple venait de sortir de la salle. Je lisais un panneau décrivant la vie de Marie Dénarnaud et de l’Abbé Saunière. Tout à coup, quelqu’un s’appuya contre moi. Je ne tournai pas la tête, occupée à lire : je pensai alors que le couple avait dû rentrer à nouveau dans cette salle et que l’un deux voulait lire le même panneau que moi, je me décalai donc un peu sur le coté.
    Quelques secondes plus tard, le mouvement qui me poussait le bras au niveau du coude se reproduisit, plus fort. Je me décalai à nouveau, en pensant que ces visiteurs étaient un peu sans gène et que bientôt ce serait moi qui ne serait plus du tout devant le panneau explicatif.
    C’est alors que j’eus la très nette sensation que l’on me saisissait le bras, au niveau de l’avant bras, vous savez, comme lorsque les dames d’antan prenaient le bras pour se balader dans les parcs. C’est la première fois que je me tournai vers la personne qui me touchait, car à ce moment je trouvais qu’elle allait trop loin (je ne suis pas accoutumée aux contacts physiques proches entre étrangers, ma sphère personnelle étant assez stricte).
    A coté de moi, il n’y avait personne… en regardant mon bras, je vis que mon pull en fine polaire était justement pressé à l’endroit précis où je sentais que l’on me tenait. Un fantôme… Mon sang se glaça devant l’inconnu, mes poils se hérissèrent.
    A ce moment là, mon mari ressortit des toilettes. La sensation sur mon bras cessa instantanément. Je pris mon mari par la main : il comprit à mon expression que ça n’allait pas.
    Nous sortîmes à la hâte dans la petite coure intérieure du musée, et là, je lui expliquais mon expérience, un peu secouée. Il me fallut plusieurs minutes avant de pouvoir à nouveau rentrer dans le musée, pour continuer et achever notre visite. Il ne passa rien d’autre ce jour là.
    Plus tard, nous découvrîmes que plusieurs femmes ayant dormi dans la villa Béthania, alors qu’elle était transformée en hôtel, avaient eu des visions de fantôme et plus particulièrement de l’Abbé Saunière, pendant la nuit.


    Je ne sais pas ce qui s’est passé ce jour là à Rennes le Château. Une seule chose est sûre : j’ai été témoin d’un phénomène paranormal, composé non d’une vision mais d’une sensation physique.
    A tous ceux qui ont eu une expérience étrange à Rennes le Château : faites en nous part en commentaires.

    Source: http://www.terre-nouvelle.fr/mystere/rennes-le-chateau-touchee-par-un-fantome.html

    Ps: Message au posteur original de cet article de Terre-Nouvelle,j’ai essayer de faire un lien via votre le plugin de share social mais apparement il y a un probleme avec le share pour WP.

    Afficher plus

    Reynald

    J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Obsédé par la chasse aux fantômes et toutes les choses paranormales. Je passe beaucoup de temps (certains diraient trop de temps) à enquêter sur les fantômes et les esprits et à documenter les histoires et la communication paranormale..Bonne lecture.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles similaires

    Bouton retour en haut de la page
    Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctions de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
    Cookies settings
    Accepter
    Décliner
    Politique de confidentialité et de cookies
    Privacy & Cookies policy
    Cookie name Active

    Qui sommes-nous ?

    Texte suggéré : L’adresse de notre site est : https://leblogdeletrange.net.

    Commentaires

    Texte suggéré : Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, ainsi que votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

    Médias

    Texte suggéré : Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

    Cookies

    Texte suggéré : Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

    Contenu embarqué depuis d’autres sites

    Texte suggéré : Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

    Utilisation et transmission de vos données personnelles

    Texte suggéré : Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

    Durées de stockage de vos données

    Texte suggéré : Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

    Les droits que vous avez sur vos données

    Texte suggéré : Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

    Où vos données sont envoyées

    Texte suggéré : Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
    Save settings
    Cookies settings