Ufologie

Que s'est il crashé dans les montagnes de Berwyn?

La plupart des gens qui sont intéressés par les OVNIS savent tout sur l’incident de Roswell, dans lequel un vaisseau spatial extraterrestre s’est écrasé prétendument au Nouveau-Mexique en 1947. Mais il ya eu beaucoup d’autres cas bien documentés d’accidents d’atterrissages d’OVNI , et l’un de ces cas est connu comme le crash d’OVNI de Berwy montagnes, qui a eu lieu au Pays de Galles en Janvier 1974. À 20h30 le 23 Janvier 1974, une sorte de grand disque a été vu en train de tomber du ciel sur Clwyd au Pays de Galles. Des dizaines de témoins dans le Lancashire et le Cheshire avait téléphoné à la police plus tôt ce soir là après avoir vu une étrange formation de feux verts dans le ciel du nord-ouest. À exactement 20 heures 38, quelque chose aurait touchée les montagnes de Berwyn à Clwyd, s’en suivi des tremblements, qui ont été mesuré 4,5 sur l’échelle de Richter – et l’épicentre aurait été estimé à Wrexham, Chester, Liverpool, Southport, et même dans certaines zones du Grand Manchester.

La Police a immédiatement convergé sur les montagnes de Berwyn, s’attendant à trouver un avion de ligne écrasé, mais tout ce qu’ils ont découvert n’a jamais été divulgué. Un convoi de camions de l’armée traversa Chester cette nuit-là et se dirigèrent vers l’épicentre de la place, puis l’armée a bouclé la zone. La police et les enquêteurs ont même été interdit d’accés au lieu du crash. Une infirmière qui habitait près de la scène de l’impact a déclaré à un journal local qu’une soucoupe volante « de la taille de l’Albert Hall » avait percuté une montagne, en jetant les débris et les corps sur plus d’un mile. Elle dit qu’elle s’est avancée vers un des corps , et a réalisé qu’il n’était pas humain, mais avant d’avoir pu décrire ce qu’elle avait vu, les militaires sont intervenus, et deux fonctionnaires du ministère de la Défense lui a ordonné de garder le silence sur l’OVNI parce que ses commentaires «constituerait une menace pour la sécurité nationale et la défense du royaume».

Cette infirmière n’a jamais été revu dans la région depuis, et le journaliste qui visité le lieu de l’accident présumé a refusé de parler de l’incident jusqu’à sa mort en 1979. En 1980, un ingénieur en électronique nommé Arthur Adams, qui avait travaillé sur le Concorde, a visité le crash de l’OVNI de Berwyn place et trouvé d’étranges pièces de couleur verte de métal incorporés dans les rochers là-bas. Il a prélevé des échantillons du métal pour son laboratoire et a découvert qu’un échantillon de la taille d’un cube de 1 pouce dégageait deux kilowatts d’électricité, lorsque qu’il est câblé à un voltmètre.

M. Adams a communiqué avec le Daily Express, et ils ont publié une série d’articles sur l’étrange trouvaille, mais le ministère de la Défense est intervenu et a fait taire l’histoire. Aujourd’hui, on ne sait pas ce qui s’est écrasé dans les montagnes galloises en cette nuit d’hiver en 1974, certains pensent qu’il s’agissait d’une expérimentation humaine d’un avion militaire top secret (peut-être un prototype Stealth Bomber), d’autres pensent qu’il s’agissait d’un vaisseau extraterrestre d’un autre monde. Si c’est le cas, qu’est il arrivé aux organes qui ont été vus éparpillés dans toute la montagne après le crash?

À cause de la quantité de requêtes de ’Liberté de l’Information’ sur les observations d’OVNI, le Ministère de la Défense prévoit la diffusion de 160 fichiers remontant à la conception de leur projet OVNI en 1950.

Les fichiers seront donnés aux Archives Nationales à Kew et elles sont attendues au printemps.


Reynald

J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Obsédé par la chasse aux fantômes et toutes les choses paranormales. Je passe beaucoup de temps (certains diraient trop de temps) à enquêter sur les fantômes et les esprits et à documenter les histoires et la communication paranormale..Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctions de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Décliner
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Texte suggéré : L’adresse de notre site est : https://leblogdeletrange.net.

Commentaires

Texte suggéré : Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, ainsi que votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Texte suggéré : Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Texte suggéré : Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Texte suggéré : Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Texte suggéré : Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Texte suggéré : Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Texte suggéré : Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Où vos données sont envoyées

Texte suggéré : Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings
Fermer

Adblock détecté

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité

Et si vous le désactiviez ? La publicité participe au financement de la création de contenus exclusifs à un prix juste. Merci pour votre contribution.