Planètes seuls dans l’espace – Le Blog De L'Etrange
Météorologie

Planètes seuls dans l’espace

La vue d'artiste ci-dessous illustre une planète semblable à Jupiter, seule dans l'obscurité et le vide de l'espace, flottant librement, sans étoile parente. Les astronomes ont récemment mis en évidence dix de ces mondes isolés, qui ont peut-être été "bannis" ou éjectés d'un système solaire en formation. Ces planètes sont aussi volumineuses que Jupiter mais elles semblent errer dans l'espace, presque au hasard.

L'étude, appelée Microlensing Observations in Astrophysics (MOA), a été réalisée en effectuant des balayages du bulbe central de notre galaxie, de 2006 à 2007. Pour ce faire, un télescope de 5,9 pieds (1,8 m) de l'Observatoire du Mount John de l'Université de Nouvelle-Zélande a été utilisé, conjointement avec une technique appelée microlentille gravitationnelle. Par cette méthode, un corps de taille planétaire peut être identifié indirectement lors de son passage devant une étoile plus éloignée, ce qui provoque des variations de luminosité et d'aspect de l'étoile. L'effet est celui d'un miroir déformant cosmique, la lumière de l'étoile d'arrière-plan est déformée et amplifiée, celle-ci devenant de plus en plus lumineuse.

Sur la base de leurs résultats, les astronomes estiment qu'il existerait plus de tels mondes flottants que d'étoiles dans la Voie Lactée, et peut-être également dans d'autres galaxies.

C'est au sein même de la Voie lactée que des astronomes ont découvert une dizaine de planètes dites "errantes". Errantes car elles ne seraient en orbite autour d'aucune étoile, révèle la revue Nature dans son édition de ce jeudi matin. 

Toutefois, les astronomes ne sont pas en mesure de certifier qu'elles ne sont pas, en réalité, en orbite autour d'une étoile très lointaine. Si elles s'avéraient réellement sans orbite fixe, les scientifiques ne seraient pas en mesure d'expliquer comment elles ont pu se constituer. En revanche, cela irait dans le sens d'une théorie selon laquelle les planètes peuvent se retrouver "expulsées" de leur orbite au cours de leur formation.

Source techno-science.net

Afficher plus

Reynald

J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Obsédé par la chasse aux fantômes et toutes les choses paranormales. Je passe beaucoup de temps (certains diraient trop de temps) à enquêter sur les fantômes et les esprits et à documenter les histoires et la communication paranormale..Bonne lecture.

6 commentaires

  1. Je vais peut-être dire une connerie (je ne suis décidément pas une scientifique ^^) mais il me semble que ce qui donne aux planètes leur forme sphérique est la rotation. Ce qui induit qu’elles aient un jour fait partie d’un système gravitationnel les faisant tourner, non?

    C’est sans doute ce que signifie:

    « Si elles s’avéraient réellement sans orbite fixe, les scientifiques ne
    seraient pas en mesure d’expliquer comment elles ont pu se constituer. »

    Donc il me semble plus probable qu’elles aient été « expulsées » à un moment donné d’un système solaire.

    En tout cas cette découverte est très intéressante. Merci Steevee de nous l’avoir fait partager 😉

  2. en fait, ça donne le vertige. Plus la science avance, et plus on trouve de phénomènes « singuliers ». On est bien loin d’avoir une explication pour toutes les choses de l’univers, visibles ou invisibles.
    Un des exemples le plus troublant est celui de la physique quantique. Celle ci tend à prouver l’existence des multivers… de quoi encore chopper un vertige.
    tout ça me rappelle, l’excellent livre « demain les chiens », un moment il y a des personnages qui demande pourquoi les chats miaulent sans raison et les chiens aboient en pleine nuit, et un autre lui  répond c’est à cause des Horlas… Les Hors la Vie. Mais les horlas sont ils sur le même plan d’existence que nous ? L’énergie et la matière sont dissociés dans notre monde, mais on vient de découvrir la non matière dans l’univers, des zones noires entre les galaxies. Passe-t’on d’un état à l’autre après la vie ? ou est ce que parfois le temps se dilate ou se contracte et l’energie passe au travers des trous dans l’espace temps, et de chaque côté on écoute, eux nous entende chercher et nous appelle, pendant que nous faisons la même chose de l’autre côté ? comme deux personnes avec des walkies de merde qui crient chacun à un bout et qui entendent plus de gresillement que de voix ?
    Des planètes expulsées de leurs orbites, mais pourquoi ? une météorite géante, un soleil qui se désagrège et perd de sa masse ? Et voilà ces planètes qui partent comme de gigantesques vaisseaux spatiaux ? et si certaines avaient été volontairement écartées de soleil s’effondrant pour éloigner des mondes habités de planètes à risques pour permettre de sauver toute une civilisation ? cosmos 1999 rejoignait cette idée, la lune gigantesque vaisseau involontaire croisant de multiples mondes habitables où se réfugier !
    En parlant de la lune, la théorie de la lune creuse, abritant une antique civilisation qui nous étudie, cela aussi donne le vertige. Surtout lorsque l’on regarde attentivement les témoignages de la NASA qui attestent que des bruits étranges ont souvent résonné suite à des collisions de corps célestes avec la lune ?
    Steevee, une fois de plus nous amène une contribution qui aide à nous remettre en place dans l’univers. l’homme se perçoit encore comme la mesure de toutes choses, mais pourtant, plus on avance dans la connaissance et plus on se rend compte que nous sommes petits, tous petits devant tant de mystères…

  3. ça pourrait arriver dans le système solaire dans 4.5 milliards d’années lorsque le Soleil mourra.

    Selon les calculs des astrophysicien de Mercure jusqu’à Jupiter tout sera détruit par l’expansion du Soleil.

    Ce qui veut dire que Saturne, Uranus, Neptune et Pluton (meme s’il est classée planète naine) deviendraient « orphelines » donc pourraient partir à la dérive dans l’espace.

    Dans 4.5 milliards d’années nous serons vieux et sec!

  4. Oui Steevee, c’est ce que je pense aussi, et c’est surement bien plus probable qu’une planète éjecter de son orbite même si le fait qu’un soleil meurt et tout ce qui s’en suit comme son explosion peut faire sortir la planète de son orbite.

  5. Sans être trop technique, mais est-ce qu’un trou noir qui arriverait dans l’environnement d’un système planétaire pourrait « dérailler » le système planétaire et peut être envoyer une planète dans le néant de l’univers ????

  6. Rebonjour gang!

    En lisant un livre sur l’astronomie j’ai appris que l’étoile Arcturus serait une étoile qui ne viendrait pas de notre galaxie, mais de l’union, du choc entre la notre et une autre galaxie il y a plusieurs milliards d’années.

    La raison de cette découverte c’est que cette étoile est jusqu’à présent l’unique qui notre galaxie qui ne suit pas les mouvements des autres soleils. Elle se promènerait librement et elle est constituée différemment!

    Donc on repart les spéculations…. Serait-ce possible alors que des planètes fassent de même ????

    Je vous laisse penser à ça 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctions de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Décliner
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Texte suggéré : L’adresse de notre site est : https://leblogdeletrange.net.

Commentaires

Texte suggéré : Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, ainsi que votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Texte suggéré : Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Texte suggéré : Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Texte suggéré : Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Texte suggéré : Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Texte suggéré : Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Texte suggéré : Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Où vos données sont envoyées

Texte suggéré : Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings