Folklore

Le Hollandais Volant…

LeHollandaisVolant

Le Hollandais volant, aussi connu sous le nom de (voltigeur hollandais) ou (the Flying Dutchman) est sans nul doute était le plus connu de tous les vaisseaux fantômes…

Le mystère entourant sa disparition et la mort de son équipage n’a d’égal que celui entourant ses très nombreuses apparitions…

Le hollandais volant est donc le personnage central d’une quantité impressionnante de légendes maritimes…
Issu d’une rumeur qui circulait dans les Caraïbes aux premières aires de la piraterie…

Le Hollandais volant était supposé être le revenant d’un capitaine de fortune, qui avec un équipage d’ectoplasmes à bord de son vaisseau fantôme, attaquait par traitrise, tous les navires et cela sur toutes les mers du globe pour l’éternité…

Sa premières apparitions :

Une brume de chaleur flottait sur les eaux bleues de l’océan Indien…

C’est par une chaude journée de mars 1939 que commença la légende du hollandais Volant…

Dans l’Annuaire britannique d’Afrique du sud, édition de 1939, nous pouvons lire le récit d’un témoin réfutant avec précision une des apparitions du bateau fantôme :

« Nous étions moi et plusieurs autres personnes sur une plage en train de profiter du soleil quand soudain un bateau apparie sous nos yeux, nous ne fîmes pas vraiment attention au début, sauf moi qui trouvais son aspect assez mystérieux…

En effet il suivait son cap sans dévier, les voiles pleines alors qu’aucun vent ne pouvait se faire ressentir…

Droit vers la plage, il se rapprochait de plus en plus de nous. Et nous fûmes très vite apeurés…

Ceux qui ne se doutaient d’aucune menace furent très vite prévenus par les autres…

Nous étions tous debout apeurés par cette chose qui se rapprochait de plus en plus, à l’instant même où l’excitation était à son comble, le bateau fantôme s’évanouit dans les airs aussi mystérieusement qu’il était venu, nous laissant seul debout apeurés par ce que nous venions de voir…

Comment expliquer l’apparition de ce vaisseau qui allait vraisemblablement s’échouer quelque part dans les sables devant nos yeux ? »

Dans les jours qui suivirent l’apparition du vaisseau fantôme, on formula bien des hypothèses. On prétendait, par exemple, que les témoins avaient été victimes d’hallucinations, qu’ils avaient été le jouet d’un mirage…

Des anomalies dans la réfraction des rayons lumineux à travers l’atmosphère avaient reproduit devant eux l’image d’un navire qui naviguait à plusieurs centaines de kilomètres de là…

Mais comme le soulignèrent les témoins, ce genre de coque, large et haute à l’avant, rabaissée à l’arrière, pouvaient difficilement appartenir à un bateau moderne: c’était là, sans aucun doute, un bateau marchand du XVIIe siècle….étrange NON??.

Un des témoins déclara:

« laissez dire aux sceptiques ce qu’ils veulent, ce bateau n’était autre que le bateau du Hollandais Volant> ».

Il existe plusieurs légendes concernant l’origine de ce vaisseau fantôme…

La plus connue est celle qui inspira Richard Wagner pour son opéra « Le Vaisseau Fantôme ». Au XVIIème siècle, au large du Cap de Bonne Espérance, le Capitaine Van der Decken subissait la plus forte tempête que sa carrière de marin n’ait jamais vue. Hurlant et injuriant Dieu car le bateau était sur le point de sombrer, il fut maudit à jamais; condamné à errer sur les flots et dans les limbes, n’étant ni mort ni vivant. Il sera « délivré » par l’amour de sa femme qui acceptera de mourir pour sauver son âme…

La deuxième légende se situe vers 1650. A Amsterdam vivait Barent Fokke un capitaine réputée pour ses colères, son mauvais caractère et surtout pour son bateau, le plus rapide du pays, capable de rallier Batavia à Amsterdam en à peine trois mois. La rumeur voulait que Fokke ait passé un pacte avec le diable afin que son navire soit le plus rapide d’entre tous les bateaux. Un jour, il disparut corps et biens. La légende naissait : comme il était maudit, il était condamné à errer éternellement sur les océans…

Quelques soient les versions, les témoignages de marins ayant croisés le « Hollandais Volant » et ses voiles rouges, ont été enregistrés depuis le 17ème…

En 1881, le futur roi d’Angleterre, George V, alors duc d’York, fut le témoin d’une bien étrange apparition au large des côtes australiennes. Alors qu’il prenait le frais sur le pont, il aperçut un halo rougeâtre dans la nuit noire et opaque. Un immense vaisseau apparut et passa devant le bateau, sans aucun bruit…

Le lendemain, un des marins de quart cette nuit là, tombait d’un mât et se tuait. Quelques jours plus tard ce fut le tour de l’amiral qui commandait cette flotte. Certains pensèrent à une malédiction provenant du «Hollandais Volant».

Le journal de bord de « La Bacchante » relate les faits :

« quatre heures du matin, un brick passa sur notre avant, à environ trois cents mètres, le cap vers nous. Une étrange lumière rouge éclairait le mât, le pont et les voiles.L’homme de bossoir le signala sur l’avant, ainsi que le lieutenant de quart. Un élève officier fut envoyé dans la vigie, Mais il ne vit cette fois aucune trace, aucun signe d’un navire réel. Seize personnes ont été témoins de l’apparition. A nuit était claire et la mer calme. Le Tourmaline et le Cléopâtre qui naviguaient par tribord avant nous demandèrent par signaux si nous avions vu l’étrange lumière rouge ».

D’autres manifestations de ce vaisseau fantômes eurent lieu…

En 1887 il fut aperçut par l’équipage de l’Orion, vaisseau américain naviguant vers la Chine. C’est d’une plage d’Afrique du Sud, en 1939, que des témoins verront un trois mats qui file toutes voiles dehors, alors qu’il n’y a pas de vent, et disparaît brusquement…

Le lien: http://www.gatsbyonline.com/main.aspx?page=text&id=64&cat=marine

signé: castor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctions de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Décliner
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Texte suggéré : L’adresse de notre site est : https://leblogdeletrange.net.

Commentaires

Texte suggéré : Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, ainsi que votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Texte suggéré : Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Texte suggéré : Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Texte suggéré : Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Texte suggéré : Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Texte suggéré : Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Texte suggéré : Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Où vos données sont envoyées

Texte suggéré : Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings
Fermer

Adblock détecté

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité

Et si vous le désactiviez ? La publicité participe au financement de la création de contenus exclusifs à un prix juste. Merci pour votre contribution.