KEVIN LEE GREEN – 16 ANS DE PRISON POUR RIEN – Le Blog De L'Etrange
Criminalité

KEVIN LEE GREEN – 16 ANS DE PRISON POUR RIEN

Le 30 septembre 1979, Diana Green était sauvagement agressée  à son domicile d’Orange County, en Californie. Violée et violemment frappée, elle est dans un état critique lorsque son mari, Kevin, la découvrit, ensanglantée, dans le lit conjugal. Il avertit la police et les secours qui arrivèrent et eurent le temps de la sauver, mais la jeune femme, enceinte, va perdre son futur enfant et va garder des séquelles neurologiques sérieuses qui eurent des conséquences gravissimes pour …le mari !

Car la police va rapidement suspecter Kevin Lee Green, le compagnon de la suppliciée. Des voisins vont témoigner avoir entendu une violente dispute entre les deux époux, le soir de l’agression. Les enquêteurs vont donc naturellement suspecter le conjoint de la victime. Ce dernier clame son innocence. Il confirme la dispute avec sa femme, mais il indique aussi que pour se calmer, il est sorti pour aller manger un hamburger. Lorsqu’il est revenu, il a trouvé sa femme à moitié morte dans son lit. Malgré le fait que le suspect passa victorieusement au « détecteur de mensonge », Kevin Lee Green est arrêté le 2 octobre 1979, suspecté d’avoir agressé sa femme. Cette dernière, victime d’amnésie, ne désigne pas moins son mari comme son agresseur ! A l’époque, les analyses ADN n’existant pas, impossible d’analyser le liquide séminal retrouvé sur la jeune femme et le compte est bon pour Kevin Lee Green ! En novembre 1980, reconnu coupable,  il est condamné par une cour à une peine allant de 15 ans à la prison à vie sur le témoignage d’un seul témoin oculaire, sa femme, qui n’a plus toute sa tête !!

C’est à partir de 1987, que les analyses ADN pour les enquêtes policières sont devenues possibles. Elles restaient, au début, très chères, et le prisonnier Kevin Lee Green n’avait pas les moyens de s’en payer une pour s’innocenter ! Mais avec cette nouvelle technologie, certaines affaires abandonnées, les fameux « Cold case » sont réouverts par la police. Or, en 1979, à Orange County, lieu de l’agression de Diana Green, une série de viols avait été commise selon le même « modus operandi« , le violeur agressant les jeunes femmes dans leur chambre, ce qui lui avait valu le surnom de « bourreau des chambres« . La police, avec l’analyse ADN s’aperçut que cette série de viols était faite par un seul et même individu et que le violeur de Diana Green n’était pas le mari, mais un certain Gérald Parker, déjà incarcéré pour le viol d’une mineure.

Interrogé par la police, Parker avoua l’agression de Diana Green. Traînant dehors,  Il avait entendu, cette soirée de 1979, la dispute des deux époux et avait assisté au départ de Kevin du domicile familial. Il en avait profité pour agresser son épouse. Il reconnut qu’il savait que le mari avait été accusé à tort.

Avec la preuve ADN le disculpant et les aveux du violeur, Kevin Lee Green fut libéré en 1996,et l’Etat de Californie, en 1999, le dédommagea d’une somme de 620 000 $ pour ses 16 ans passé en prison, à tort. Gerald Parker, lui, a été rejugé en 1999 pour la série de viols commise en 1979, il a été condamné à la peine capitale et attend toujours son exécution dans le couloir de la mort.

(Source: Les enquêtes impossible, 2013, épisode « Mauvais témoin« ).

Afficher plus

Reynald

J'ai crée ce site en 2006 car j'étais un passionné de paranormal et je voulais partager ma passion avec les gens qui ont la même passion. Cela fait maintenant 14 ans que le site est ouvert et qu'il regroupe a peu pres tout ce qui touche le paranormal. Obsédé par la chasse aux fantômes et toutes les choses paranormales. Je passe beaucoup de temps (certains diraient trop de temps) à enquêter sur les fantômes et les esprits et à documenter les histoires et la communication paranormale..Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctions de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Décliner
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Texte suggéré : L’adresse de notre site est : https://leblogdeletrange.net.

Commentaires

Texte suggéré : Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, ainsi que votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Texte suggéré : Si vous téléversez des images sur le site, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Texte suggéré : Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Texte suggéré : Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Texte suggéré : Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Texte suggéré : Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Texte suggéré : Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Où vos données sont envoyées

Texte suggéré : Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.
Save settings
Cookies settings